Soigner la grippe : Conseils et traitements

Elle se répand comme une trainée de poudre à chaque hiver. La grippe fait parler d’elle chaque année. On l’attend comme on la craint. Contagieuse, l’influenza virus de son nom scientifique, n’est pas à prendre à la légère surtout pour les personnes fragiles car mal soignée, elle peut avoir de graves conséquences.

Comment se transmet-elle, combien de temps dure la grippe, comment se débarrasser d’une grippe, ce qu’il faut savoir sur le vaccin, voici notre guide complet qui répondra à toutes les questions que vous vous posez sur la grippe.

Qu’est-ce que le virus de la grippe ?

Comment se transmet la grippe est une question importante car pour limiter la contagion, il y a des gestes simples à avoir que nous vous expliquerons.

Le plus souvent, elle se transmet par voie aérienne d’une personne à l’autre. Quand une personne est contaminée, elle va projeter des gouttelettes de salive dans l’air soit lorsqu’elle parle, soit quand elle tousse ou soit quand elle éternue. Ce sont alors des millions de virus qui se retrouvent dans l’air.

Ceux-ci vont être inhalés par d’autres personnes qui seront ensuite elles aussi contaminées et ainsi de suite. La grippe peut également être transmise par les mains et les objets.

En période de grippe, il est donc important de se laver les mains le plus souvent possible avec de l’eau et du savon ou avec une solution hydroalcoolique. Evitez le contact rapproché avec une personne contaminée et se laver les mains après contact avec elle.

Si vous avez la grippe, lavez-vous régulièrement les mains. Utilisez des mouchoirs en papier à usage unique et jetez-les immédiatement dans la poubelle. Lorsque vous toussez ou éternuez, couvrez-vous la bouche. Evitez le contact avec d’autres personnes surtout celles à risque comme les personnes âgées ou les femmes enceintes par exemple.

Les 3 types de virus

Il existe 3 types de virus que nous allons vous expliquer en détails :

Le virus A

Le virus A est le virus le plus dangereux. Il est transporté par les animaux et notamment les oiseaux sauvages. Le virus de la grippe A est un virus qui mute de façon assez inattendue et pour rien arranger, il est très contagieux. Parmi les tristes, célèbres et meurtrières grippes de type A, on trouve la grippe porcine et la grippe aviaire. Mais rassurez-vous, il est très rare de développer ce type de grippe et heureusement !

Le virus B

Il est beaucoup plus fréquent que le virus A mais surtout beaucoup moins dangereux. Le virus n’a pas le temps de muter lorsque sa présence est détectée par l’organisme du patient. Son système immunitaire va pouvoir agir en conséquence et éradiquer la maladie en seulement quelques jours.

Le virus C

Le virus de type C est encore plus fréquent que le précédent et encore moins dangereux. Il passe d’ailleurs souvent inaperçu et est souvent assimilé à un simple rhume.

Les virus de la grippe sont caractérisés par une grande variabilité. Ils sont en constante mutation et évoluent au cours du temps. C’est pour cela que les épidémies de grippes saisonnières varient chaque année et que le vaccin n’est pas toujours efficace.

Comment se transmet le virus de la grippe ?

Comment se transmet la grippe est une question importante car pour limiter la contagion, il y a des gestes simples à avoir que nous vous expliquerons.

Le plus souvent, elle se transmet par voie aérienne d’une personne à l’autre. Quand une personne est contaminée, elle va projeter des gouttelettes de salive dans l’air soit lorsqu’elle parle, soit quand elle tousse ou soit quand elle éternue. Ce sont alors des millions de virus qui se retrouvent dans l’air.

Ceux-ci vont être inhalés par d’autres personnes qui seront ensuite elles aussi contaminées et ainsi de suite. La grippe peut également être transmise par les mains et les objets.

En période de grippe, il est donc important de se laver les mains le plus souvent possible avec de l’eau et du savon ou avec une solution hydroalcoolique. Evitez le contact rapproché avec une personne contaminée et se laver les mains après contact avec elle.

Si vous avez la grippe, lavez-vous régulièrement les mains. Utilisez des mouchoirs en papier à usage unique et jetez-les immédiatement dans la poubelle. Lorsque vous toussez ou éternuez, couvrez-vous la bouche. Evitez le contact avec d’autres personnes surtout celles à risque comme les personnes âgées ou les femmes enceintes par exemple.

Les symptômes de la grippe

Les symptômes de la grippe sont assez brutaux et peuvent faire leur apparition très vite. Il est donc fréquent que vous soyez bien par exemple le matin et que cela ne soit pas du tout le cas quelques heures après.

Les symptômes de la grippe sont :

  • Une fièvre élevée jusqu’à 40°
  • Des frissons
  • Une grande fatigue
  • Des douleurs musculaires voire articulaires
  • Des maux de gorge
  • Des éternuements
  • Une perte d’appétit
  • Une toux sèche
  • Des écoulements nasaux ou un nez qui est bouché

Certains symptômes vont disparaître très vite alors que pour d’autres, il faudra attendre quelques jours voire une semaine. La fièvre va durer par exemple moins longtemps que la fatigue ou la toux qui elles, peuvent durer d’une semaine à 15 jours.

Il n’est pas non plus rare d’observer ce que l’on appelle un V grippal. Il s’agit d’une forte fièvre qui va descendre pour plus tard faire une nouvelle remontée. Si cela vous arrive, ne vous inquiétez pas c’est assez fréquent.

Fausses idées sur la grippe

On entend un peu tout et n’importe quoi sur la grippe et de nombreuses idées fausses circulent. Nous avons donc décidé de faire le point et de vous expliquer pourquoi elles sont erronées.

Contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, le vaccin ne protège pas entièrement contre la grippe. Il assure une meilleure protection contre les symptômes et les complications liées à la grippe mais ce n’est pas parce que vous êtes vaccinés que vous n’aurez pas la grippe.

Une autre idée reçue que l’on rencontre souvent : la grippe est due au froid de l’hiver. Ce n’est pourtant pas vrai et pour preuve, elle touche les pays chauds.

Les principales complications possibles si on ne la soigne pas

La grippe est souvent bégnine mais peut aussi avoir de lourdes conséquences. C’est pourquoi il est important de consulter son médecin dès que les premiers symptômes apparaissent. Les personnes à risque doivent particulièrement être vigilantes. On appelle personnes à risque les nourrissons, les femmes enceintes, les personnes âgées mais également les personnes fragilisées par des maladies chroniques notamment.

Les complications sont souvent des otites aiguës, des bronchites ou le l’asthme. On note aussi des difficultés respiratoires qui sont dues à une infection pulmonaire ou une pneumopathie.

Il y a 3 types de pneumopathies parmi les conséquences graves d’une grippe. La pneumopathie bactérienne secondaire est par exemple lorsque le virus a créé des lésions au niveau du poumon et lorsque la bactérie sur infecte les poumons.

La pneumopathie peut aussi être grippale, virale et primitive. Dans ce cas, le virus est le seul responsable de l’attaque au niveau des poumons. Cette pneumopathie est particulièrement grave et peut être mortelle car elle entraîne une insuffisance respiratoire importante.

Et pour finir, la pneumopathie mixte, virale et bactérienne. Elle touche généralement les personnes qui souffrent d’une maladie cardiaque ou pulmonaire.

Chaque année, la grippe est responsable de nombreux décès. Il ne faut donc pas la prendre à la légère. Consulter un médecin et soigner la grippe est la seule solution pour ne pas avoir de complications graves voire mortelles.

Les médicaments les plus efficaces pour soigner la grippe

La première chose à savoir est que lorsque l’on souffre de la grippe, il faut beaucoup de repos et penser à bien s’hydrater. Mais cela ne suffit pas bien sûr. Alors comment soigner une grippe ?

Les médicaments pour faire baisser la fièvre

Pour faire baisser la fièvre, votre médecin vous prescrira un antipyrétique. Il s’agit en fait de médicaments de type paracétamol, ibuprofène, kétoprofène ou encore de l’aspirine (à ne pas donner aux enfants).

Les antiviraux

Il existe 2 types d’antiviraux. Les premiers sont des inhibiteurs de la protéine virale M2. L’amantadine ou encore la rimantadine en font partie mais attention, ces médicaments ne sont pas bien tolérés d’un point de vue rénal, hépatique et neurologique.

Les inhibiteurs de la neuraminidase sont quant à eux beaucoup plus prescrits par les médecins. Leur efficacité est sans appel pour réduire l’intensité des symptômes mais également leur durée. Pour cela, il faut commencer le traitement dans les 48 heures qui suivent l’apparition des premiers symptômes. Ces traitements ont également un rôle préventif.

Parmi les antiviraux les plus prescrits on trouve Tamiflu. Ce médicament est très efficace pour réduire les symptômes liés à la grippe et peut également être pris à titre préventif si des personnes de votre entourage sont contaminées par le virus de la grippe.

Les antibiotiques

Dans la majorité des cas, les antibiotiques ne sont pas prescrits lors d’une grippe. En effet, le virus de la grippe est entièrement insensible aux antibiotiques. Le médecin peut toutefois en prescrire à un patient lors d’une surinfection bactérienne ou chez les personnes à risques de façon préventive.

Les remèdes de grand-mères pour soigner la grippe naturellement

Les remèdes de la grand-mères ne doivent pas remplacer une visite chez votre médecin. Ils sont par contre particulièrement efficaces pour réduire les symptômes et pour être plus rapidement sur pieds !

Pour dégager le nez et les sinus

Lorsque l’on souffre d’une grippe, le nez est souvent pris. Vous pouvez faire des inhalations à l’eucalyptus pour déboucher naturellement votre nez. Pour cela, il vous suffit de faire bouillir de l’eau dans laquelle vous ajouterez quelques gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus. Inhalez la vapeur en vous mettant au-dessus de la préparation, en penchant la tête et en la recouvrant d’une serviette. C’est une astuce de grand-mère redoutable pour dégager son nez.

Contre la toux

Plusieurs astuces vous permettent de réduire cette toux souvent présente lors d’une grippe et qui peut être bien invalidante, surtout la nuit.

Votre grand-mère vous conseillera très certainement de boire une boisson chaude à base de citron et de miel. Le miel est en effet bien connu pour ses propriétés antiseptiques et antibactériennes. Le citron est quant à lui riche en vitamine C et il va donc donner un coup de fouet à votre système immunitaire.  Mélangez le jus d’un demi-citron avec une cuillère à café de miel dans un demi-verre d’eau tiède et c’est tout !

Autre remède de grand-mère pour soigner la grippe : avant chaque repas, écrasez deux gousses d’ail et faites-les bouiller dans l’équivalent d’une tasse de lait. Buvez ensuite bien chaud et vous verrez que les propriétés antiseptiques de l’ail vont calmer votre toux.

Contre les courbatures

Lorsque l’on souffre d’une grippe, on a mal partout. C’est ce que l’on appelle les fameuses courbatures. Elles vous empêchent souvent de dormir. Pour des nuits plus tranquilles, les grogs sont très efficaces.

Faites bouillir l’équivalent d’une tasse d’eau chaude et ajoutez un peu de rhum et un demi-citron pressé. Vous pouvez rajouter un peu de miel. A boire bien chaud avant de vous coucher.

Vous pouvez également utiliser de l’huile d’arnica en massage lent et profond pour réduire les courbatures. Vous apprécierez l’efficacité de ses propriétés anti-inflammatoires et analgésiques.

En prévention

Votre entourage est infectée par le virus de la grippe ? En prévention et pour renforcer votre système immunitaire, une astuce de grand-mère est très efficace et a fait ses preuves. Il s’agit de diluer du chlorure de magnésium (aussi appelé Nigari) dans une bouteille d’eau que vous conservez au frais. Buvez deux à trois verres par jour pendant un mois.

Le vaccin contre la grippe : principales informations à savoir

Le vaccin contre la grippe n’est pas obligatoire mais est conseillé aux personnes qui sont âgées de plus de 65 ans, aux femmes enceintes et aux patients qui souffrent de certaines pathologies chroniques. Chaque année, la sécurité sociale envoie une prise en charge du vaccin à plus de 10 millions de personnes.

Le vaccin contre la grippe n’est pas efficace à 100 % mais il réduit fortement les risques de complication chez les patients les plus fragiles. Selon plusieurs études, il réduit de 35 % le risque de décès chez les personnes âgées notamment.

Pour une efficacité optimale, il est conseillé de se faire vacciner contre la grippe avant la période grippale soit dès qu’il est disponible (au mois d’octobre en général). Une fois que l’injection a été réalisée, le vaccin est efficace au bout de 2 à 3 semaines et le reste durant les 6 prochains mois voire plus.

Il faut savoir que le vaccin ne protège que pour les souches sélectionnées lors que sa fabrication. Etant donné qu’il existe plusieurs souches du virus de la grippe, le vaccin est adapté chaque année. C’est à l’Institut Pasteur que le vaccin contre la grippe est mis au point.

Le vaccin est commercialisé en octobre mais il est élaboré au mois de février. Les chercheurs vont pour cela étudier les souches grippales dans l’hémisphère sud qui est alors en hiver et parce que ce sont le plus souvent les mêmes souches qui arriveront quelques mois plus tard en France.

Femmes enceintes, vaccin et grippe

Beaucoup de femmes enceintes ne se font pas vacciner contre la grippe car elles ne savent pas dans la majorité des cas que la grippe peut être lourde de conséquences pour elles comme pour leur fœtus. Une grippe pendant une grossesse peut en effet provoquer des contractions, une fausse couche ou un accouchement prématuré. Il y a également un risque accru de mort fœtale in utero.

Une femme enceinte à un risque accru de contracter la grippe car son système immunitaire est modifié. Il est donc important de se faire vacciner lors d’une grossesse. Si vous avez quelques doutes et hésitations concernant le vaccin, parlez-en à votre médecin ou à votre gynécologue.

FAQ

Combien de temps dure une grippe ?

Cela varie d’une personne à l’autre mais dans la majorité des cas elle dure de 4 jours à 1 semaine.

Quels sont les gestes à avoir pour éviter d’être contaminé par la grippe ?

La seule chose à faire est de vous laver les mains le plus souvent possible surtout si vous prenez les transports en commun. Il faut également éviter bien sûr d’être en contact avec une personne contaminée par le virus. Si vous n’avez pas le choix, vous devez vous laver les mains dès que vous la toucher et si possible porter un masque vendu en pharmacie.

Quelles sont les personnes à risque ?

On parle de personnes à risque pour les femmes enceintes, les nourrissons, les personnes âgées de plus de 65 ans et les personnes souffrant de maladies chroniques et donc déjà fragilisées.

Quand faut-il consulter son médecin ?

Vous devez consulter votre médecin dès les premiers symptômes. Si vous vous sentez fatigué, que vous avez de la fièvre et que vous toussez en plus d’avoir des courbatures, prenez un rendez-vous avec votre médecin. C’est important pour mettre un traitement en place, pour éviter des complications qui peuvent être graves et pour confirmer le diagnostic car ces symptômes peuvent être ceux d’une autre maladie.

Les femmes enceintes doivent-elles se faire vacciner ?

Oui. Il est en effet conseillé aux femmes enceintes de se faire vacciner car leur système immunitaire est affaiblit et parce qu’une grippe peut avoir des conséquences pour elle mais également pour le fœtus.

Soigner la grippe : guide complet des remèdes et médicaments efficaces
5 (100%) 1 vote