Les bons réflexes pour soulager et soigner les hémorroïdes

Il existe de nombreuses solutions pour soulager et soigner les hémorroïdes, il ne faut surtout pas prendre cela comme une fatalité. Nous allons ici en détailler quelques unes, mais d’abord faisons un petit rappel anatomique.

soigner les hémorroïdes

Les hémorroïdes qu’est-ce que c’est ?

Cela correspond à une dilatation anormale des veines au niveau de l’anus et du rectum. Les principales raisons connues sont liées aux troubles du transit intestinal (constipation), le surpoids, la position assise prolongée, l’hérédité, la fin de la grossesse, l’accouchement, mais aussi une alimentation épicée ou l’alcool.

Comment se manifestent-elles ?

hémorroides traitement

C’est souvent la douleur qui fait suspecter leur présence, douleur lors de la défécation ou même douleur spontanée. Cette douleur est souvent liée à la présence d’un thrombus (petit caillot) qui a du mal à s’évacuer.

Il peut aussi y avoir des démangeaisons, une sensation de gêne ou de brûlure, mais aussi une envie d’aller à la selle sans pouvoir y arriver.

Enfin il est possible de constater un saignement (rectorragie).

Les bons réflexes…

Cette pathologie, non grave pour la santé, occasionne des désagréments qu’il faut prendre en compte afin de ne pas la laisser s’installer. Il est cependant nécessaire d’en parler avec son médecin traitant afin d’être sûr qu’il n’existe pas d’autre pathologie évoquant des symptômes similaires mais étant autre chose parfois plus grave.

L’emploi de solutions médicamenteuses pour soigner les hémorroïdes est tout indiqué et il en existe de nombreuses mais lesquelles choisir pour bien se soulager?

Le traitement local

hémorroides traitement

La pharmacopée classique propose des pommades et crèmes à base d’anti-inflammatoires et parfois d’anesthésique local. Si cela ne suffit pas, il peut être proposé des injections sclérosantes, la photocoagulation, la cryothérapie… Et enfin il peut être préconisé en cas de récidives et d’hémorroïdes invalidantes une solution chirurgicale avec l’hémorroïdectomie.

Il existe cependant des solutions plus naturelles pour soulager les hémorroïdes et prévenir leur réapparition.

Le traditionnel bain de siège a fait ses preuves. Il s’agit d’une technique simple et peu coûteuse appelée hydrothérapie. Il devra être fait en utilisant de l’eau froide de préférence afin de favoriser la vasoconstriction (le chaud dilatant les vaisseaux sanguins) et certaines plantes reconnues pour leur qualités veinotoniques et veino protectrices. La durée de bain doit être de 10 à 15mn, 2 à 3 fois par jour.

Nota bene : Pour les personnes très sensibles à l’eau froide il sera possible d’envisager, pour débuter le traitement, une eau à peine tiède avec pour objectif futur de passer progressivement à l’eau froide qui a aussi l’avantage de provoquer une sorte “d’anesthésie locale”.

Les plantes veinotoniques favorisent le tonus de la paroi veineuse. On peut citer l’hamamélis qui est aussi adoucissant et surtout le fragon ou petit houx.

Les plantes veino protectrices ont des propriétés anti oxydantes avec les flavonoïdes qu’elles contiennent; ces flavonoïdes combattent les radicaux libres qui détériorent la paroi veineuse intérieure et les valvules. On trouve dans cette catégorie le cyprès, le marronier d’Inde et la vigne rouge.

On retrouvera aussi des pommades et crèmes comportant ces mêmes plantes à appliquer localement pour renforcer l’effet.

Certaines huiles essentielles en massage local pourront être appliquées. L’hélichryse ou le cyprès conviendront parfaitement.

La prise en charge globale

hémorroides traitement

Il est cependant recommandé de ne pas s’arrêter à un traitement local lorsque l’on souffre d’hémorroïdes, il est nécessaire de tenir compte du contexte de vie qui a amené la pathologie et essayer de voir ce qui a pu en être cause.

On retrouve souvent la constipation et les troubles du transit comme cause du problème, il va donc falloir y remédier en utilisant les meilleurs aliments susceptibles de modifier le transit.

Consommer plus de légumes et de fibres en général est une bonne solution. Les céréales complètes ou demi-complètes sont très intéressantes pour leur apport en fibres mais elles ne sont pas toujours bien supportées par des intestins fragiles, alors que les légumes comportent eux aussi des fibres mais ce sont des fibres beaucoup moins agressives, plus douces.

Un régulateur intestinal naturel peut être utile en cas d’hémorroïdes pour favoriser le transit, on peut citer les mucilages avec le psyllium par exemple.

Il est aussi conseillé de bouger, de faire un peu d’exercice physique pour favoriser le transit et activer la circulation sanguine. La simple marche à pied convient parfaitement ainsi que la natation. Les sports favorisant les brusques contractions abdominales sont déconseillés, car celles-ci entraînent une poussée des organes vers le bas et une pression sur les veines du périnée.

Il est aussi préconisé de consommer des infusions à bases de plantes veinotoniques ou veino protectrices comme vu précédemment. D’autres tisanes de plantes pourront aussi participer à fluidifier le sang et prévenir la formation de caillots comme le ginkgo biloba et le mélilot.

Si les tisanes ne sont pas votre forme d’absorption favorite, toutes ces plantes existent souvent sous forme de gélules. Il est enfin déconseillé de s’exposer à la chaleur.

Les bons réflexes pour soulager et soigner les hémorroïdes
5 (100%) 1 vote

Leave a Reply 0 comments

Leave a Reply: