Constipation : cause, symptômes et traitement

La constipation est la difficulté à pouvoir évacuer les selle. Il existe différentes raisons qui peuvent affecter le transit et expliquer la constipation, stress, alimentation, arrêt du tabac, pas d’activités physiques. La constipation est aussi un effet causé par l’âge. Il y aurait ainsi 5 fois plus de chance de souffrir de constipation après 55 ans que lorsqu’on est jeune. Dans les pays occidentaux, le taux de personnes constipées serait de 3 à 5%.

Il est difficile d’évaluer si une personne souffre de constipation. On estime qu’une personne peut ainsi être constipé si elle va moins de 3 fois par semaine à la selle, même si cela peut être tout à fait normal pour certaines personnes. On estime donc qu’il faut aussi qu’il y est des sensations de lourdeurs, des crampes, des douleurs aux selles ou des ballonnements.

La constipation peut aussi entrainer des émissions périodiques de glaires liquides qu’on appelle fausses diarrhées.

Les causes de la constipation

La constipation peut arriver par de nombreuses causes :

  • -Alimentation pauvre en fibres
  • -Hydratation insuffisante
  • -Absence d’activité physique
  • -Changement d’alimentation
  • -Arrêt de la cigarette
  • -Stress et problème psychiques
  • -Maladies
  • -Médicaments
  • -Changements hormonaux

La constipation peut aussi être engendrée par des maladies qui ont pour effet de diminuer ou arrêter la perception du besoin d’exonération ou qui perturbent les contractions musculaires comme par exemple : parkinson, la neuropathie et la sclérose en plaques.

Il existe par ailleurs des médicaments ont même effets, en ralentissant le transit intestinal, ils sont responsables de constipation (consulté un médecin dans ce cas)

Les changements dans les niveaux d’hormones peuvent aussi avoir un impact important sur le système digestif et donc la constipation chez la femme pendant la puberté, la grossesse ou la ménopause.

La constipation et la diarrhée peuvent alterner en sévérité ; cela indique un blocage dans les intestins ou une inflammation systémique.

L’alimentation le premier réflexe à adapter en cas de constipation

L’alimentation est la première source de constipation, il est conseillé d’avoir premièrement une alimentation équilibrée pour améliorer son transit et de cuisiner par exemple une recette pour aller au toilette raidement. Il faut ainsi privilégier des aliments dans vos plats contenant des fibres, indispensables pour aller à la selle. Privilégiez des aliments, comme les fruits, les céréales complètes, le son de blé.

Facteur souvent oublié, il faut par ailleurs boire beaucoup d’eau. Deux litres d’eau sont ainsi recommandés. Une eau riche en magnésium de préférence.

Consulter si rien ne change

Il est conseillé d’aller voir un médecin si vous êtes toujours victimes de constipation malgré une bonne alimentation. Un médecin recommandera probablement des changements de mode de vie et des tests supplémentaires tels qu’une radiographie du tube digestif s’il rencontre des symptômes inhabituels chez son patient. Habituellement, une ordonnance de laxatif est donnée pour une courte période, mais certains patients peuvent avoir besoin de consultations supplémentaires pour résoudre leurs autres problèmes. En dehors de cela, il posera des questions générales sur les habitudes intestinales et la durée de la constipation pour évaluer la gravité des symptômes.

Si le doute persiste la coloscopie est un examen qui peut être recommandé par votre médecin pour vérifier les obstructions dans le côlon.

Leave a Reply 0 comments

Leave a Reply:







cinq × 4 =