Faites le plein d'énergie avec la luminothérapie

Quand l’automne mais surtout l’hiver arrive, nous nous sentons déprimés, tristes, de mauvaise humeur, irritables et nous avons du mal à nous endormir et encore plus à nous lever le matin. Le responsable de ces états ? Le manque de lumière naturelle !

La lumière naturelle influe fortement sur notre horloge biologique et ne pas être assez exposé peut provoquer ces troubles. La solution pour être en forme lorsque la lumière naturelle se fait rare ? La luminothérapie !

La luminothérapie ou photothérapie est une sorte de thérapie qui existe depuis des décennies mais qui fait surtout parler d’elle depuis quelques années. En automne puis en hiver, la diminution de la luminosité peut provoquer chez certaines personnes certains troubles comme la dépression saisonnières ou des troubles du sommeil.

Pour tout savoir sur cette médecine douce dont tout le mode parle, voici donc notre guide complet, nos avis et nos conseils sur la pratique de la luminothérapie à domicile !

Promotions du moment :

PromoMeilleure Vente n° 1 Beurer Lampe à lumière du jour TL 30
PromoMeilleure Vente n° 2 Beurer TL 40 Lampe de Luminothérapie - 10 000 Lux
PromoMeilleure Vente n° 3 Philips - HF3510/01 - Eveil Lumière avec Lampe LED
PromoMeilleure Vente n° 4 Beurer TL 70 Lampe de luminothérapie

Qu’est-ce que la luminothérapie ?

La luminothérapie est une thérapie entièrement naturelle et médicalement reconnue. Elle a pour but d’exposer une personne à une lumière vive afin de palier au manque de lumière naturelle. Ce manque peut être dû à la saisonnalité mais également lorsque l’on travaille dans un environnement sans lumière naturelle (parking sous-terrain, centre commercial, bureau etc.) ou en horaire décalé et donc la nuit.

L’impact de la lumière naturelle sur notre horloge biologique est important mais surtout essentiel. La lumière naturelle pénètre dans notre organisme par nos yeux et elle va réguler le cycle circadien et donc tout ce qui se déroule pendant 24 heures c’est-à-dire le sommeil mais également l’éveil ou encore les repas et les périodes de repos.

Lorsque la lumière naturelle entre dans l’œil, la lumière va envoyer à notre cerveau des signaux électriques qui ont pour rôle d’agir sur des neurotransmetteurs et notamment la sérotonine qui régule notre humeur et la mélatonine plus connue sous le nom d’hormone du sommeil.

En manquant de lumière naturelle, nos rythmes biologiques vont se dérégler et provoquer plusieurs troubles. La luminothérapie a donc pour rôle de nous aider à vaincre ces troubles et à faire face à ce manque de lumière naturelle.

Les bienfaits de la luminothérapie

Le manque de lumière naturelle à partir du mois d’octobre affecte notre humeur, perturbe notre équilibre et notre sommeil, nous fragilise. La luminothérapie a donc pour objectif de combler ce manque de lumière naturelle.

Avec une lampe ou un réveil de luminothérapie, vous allez exposer votre organisme à une lampe qui a spécialement été conçue pour vous offrir un maximum de lumière. Par des séances de luminothérapie régulière, vous allez donc pouvoir rééquilibrer votre horloge interne. De cette manière, vous allez retrouver une vie bien réglée sur vos rythmes biologiques comme l’éveil, le sommeil mais également les variations hormonales et autres.

Une lampe de luminothérapie par exemple peut vous apporter 10 000 lux en 30 minutes. Une journée ensoleillée en apporte 100 000. Sachez que vous n’êtes pas obligé de regarder directement la source de lumière. Il suffit qu’elle reste dans votre champ visuel. Vous pouvez donc travailler ou lire pendant votre séance de luminothérapie.


Applications thérapeutiques


La luminothérapie est indiquée pour soigner ou réduire de nombreux troubles. En voici les principaux :

La dépression saisonnière

Lorsque l’automne mais surtout l’hiver approche, une sensation de tristesse apparaît. Cet état est souvent passager et l’on finit par s’habituer aux journées plus courtes et aux nuits plus longues. Mais ce n’est pas le cas de tout le monde.

Certaines personnes n’arrivent pas en effet à passer ce cap. Elles deviennent alors irritables, ont du mal à s’endormir et ont des sautes d’humeur. Ces personnes souffrent de la dépression hivernale que l’on appelle également Trouble Affectif Saisonnier (TAS).

Lors d’une dépression saisonnière, il est souvent conseillé la luminothérapie. Elle va en effet inhiber la sécrétion de la mélatonine afin de réguler l’horloge interne afin de permettre une meilleure synchronisation des rythmes biologiques. Après quelques séances, tout redevient normal !

Les troubles du sommeil

Les troubles du sommeil sont caractérisés par un sommeil agité, un sommeil à des heures anormales ou par un temps de sommeil bien trop court. La luminothérapie peut venir en aide aux personnes qui en souffrent.

La mélatonine, l’hormone du sommeil, est une hormone centrale de notre système chrono biologique. Elle est très synthétisée la nuit et c’est pour cela qu’il est important de bien dormir. La luminothérapie va agir directement sur la production de mélatonine pour agir de façon positive sur notre humeur et notre système immunitaire. Vous allez donc retrouver un sommeil de qualité.

La boulimie

Pendant l’hiver, le manque de lumière peut entraîner un dérèglement de la sécrétion de la sérotonine qui est une hormone qui régule l’humeur mais également notre appétit. Ce dérèglement va se traduire par un plus grand appétit, une attraction pour les aliments sucrés et gras voire par une boulimie. La luminothérapie peut résoudre les problèmes de boulimie en régulant les troubles du comportement et en agissant sur notre cerveau. Elle est également efficace pour traiter l’anorexie.

Le décalage horaire

Lorsque vous avez passé du temps dans un pays ayant un horaire différent que celui en France et que vous revenez, vous allez très certainement souffrir du fameux décalage horaire. Vous aurez sommeil à 9 h du matin et vous serez bien éveillé à minuit.

Le décalage horaire est très épuisant pour notre système nerveux et pour notre organisme entraînant un déséquilibre important et complexant au quotidien. Pour lutter contre les effets négatifs du décalage horaire, la luminothérapie est conseillée.

Avec une séance de 30 mn par jour vous allez récupérer en 1 ou 2 jours.

Les autres applications thérapeutiques de la luminothérapie :

  • Les symptômes prémenstruels
  • Les dépressions chez les personnes âgées
  • Lors d’un baby-blues
  • Certaines pathologies cutanées comme l’acné
  • Certaines pathologies neurologiques comme la sclérose en plaques ou la maladie de Parkinson
  • Lors d’un décalage horaire
  • Les troubles affectifs comme le manque de confiance en soi ou de relations sociales
  • Dans le cas d’un alcoolisme
  • Pour les personnes qui travaillent la nuit
  • Pour traiter des troubles sexuels et notamment des troubles de l’impuissance

Si vous souffrez de l’un de ces troubles et que vous souhaitez vous en débarrasser, dans la majorité des cas une séance de 30 mn avec une lampe de luminothérapie pendant quelques jours peut suffire à ce que tout rentre dans l’ordre !

La luminothérapie vous intéresse ? Vos solutions pour en bénéficier !

Vous avez envie de vous laisser tenter par la luminothérapie ? Deux solutions s’offrent à vous : réaliser vos séances chez un professionnel ou réaliser vos séances chez vous. Pour que vous fassiez votre choix en toute connaissance de cause, nous allons vous expliquer en détails ces 2 choix !

▹ Chez un professionnel

Les professionnels qui recommandent des séances de luminothérapie et qui les pratiquent sont les médecins généralistes, les psychiatres, les neurologues, les psychologues ou encore les naturopathes.

Un médecin va commencer par vous poser des questions afin de connaître vos antécédents médicaux. Il va prendre ensuite en compte vos contraintes horaires et hebdomadaires et la période pendant laquelle se passe votre trouble.

La séance se passe soit allongé, nu sur le dos et face à la lampe, soit dans une cabine, assis face à la lampe. La séance dure environ 30 mn et la durée du traitement dépend du trouble dont vous souffrez. Le coût est de 15 euros environ la séance soit environ 80 euros la semaine de traitement.

▹ A domicile

Il existe aujourd’hui plusieurs accessoires qui vous permettent de faire vos séances de luminothérapie chez vous. Cela est plus pratique et coûte surtout moins cher que de les faire chez un professionnel tout en étant aussi efficace.

le simulateur d’aube

Etre réveillé tous les matins par la douce lumière du soleil levant vous manque ? Vous allez alors apprécier les simulateurs d’aube. Pour démarrer la journée du bon pied, on peut difficilement faire mieux que ces réveils.

Le simulateur d’aube va émettre une lumière qui va augmenter petit à petit et tout en douceur jusqu’à votre réveil. Pour cela, il faut que la lumière se déclenche environ 20 à 30 mn avant l’heure à laquelle vous avez l’habitude de vous lever. Pour une utilisation optimale, vous devez placer le simulateur d’aube sur votre table de chevet.


Lampe de luminothérapie

Les lampes de luminothérapie sont également très conseillées pour retrouver un sommeil de qualité, un bien-être ou pour lutter contre la dépression saisonnière. Il existe des lampes de bureau qui diffuse moins de lux mais toute la journée. Vous trouverez également des lampes de plus grande taille diffusant généralement 10 000 lux pour une séance de 30 mn.


Lunettes de luminothérapie

Les lunettes de luminothérapie vous permettent de faire votre séance tout en vacant à vos occupations. Vous n’aurez donc pas besoin de rester immobile comme cela peut être le cas avec une lampe. Elles existent en plusieurs intensité lumineuse de 500 à 1500 lux. Elles permettent de traiter les troubles du sommeil ou la dépression hivernale.


Masque de luminothérapie

Il existe depuis quelque temps des masques de luminothérapie. Ils ne sont pas très pratiques à porter mais sont conseillés par les dermatologues notamment pour venir à bout de certains problèmes de peau comme l’acné.

Notre avis sur la luminothérapie


La luminothérapie n’est pas la dernière médecine douce à la mode. Son efficacité a fait ses preuves depuis bien longtemps. Mais ce qui est nouveau, c’est de pouvoir enfin la pratiquer à notre domicile.

Dès l’automne, lorsque les jours raccourcissent et que la lumière naturelle est moins importante, on ne se rend pas toujours compte de l’effet que cela peut avoir sur notre organisme. Il est pourtant bien là. Mauvaise humeur, moral en berne, envie de dormir l’après-midi mais pas le soir, sont les symptômes des troubles provoqués par ce manque de lumière naturelle.

Alors en attendant le printemps et l’été, la luminothérapie est une bonne alternative. Elle l’est également pour ceux qui toute l’année travaillent en horaire décalé c’est-à-dire ceux qui travaillent la nuit et dorment la journée ou encore ceux qui travaillent dans des endroits sans lumière naturelle.

Parce que la luminothérapie est simple à mettre en place, parce qu’acheter une lampe ou un simulateur d’aube ne coûte pas très cher, parce qu’une séance ne dure que 30 mn, parce que ses bienfaits sont prouvés, parce qu’elle est recommandée par les médecins, notre avis sur la luminothérapie est plus que positif.

Que disent les professionnels ?

Les médecins et notamment les psychiatres et les neuropsychiatres conseillent de plus en plus à leurs patients de faire des séances de luminothérapies. Cette médecine douce est d’ailleurs de plus en plus utilisée dans les hôpitaux pour soigner différents troubles et notamment pour réduire les troubles du sommeil des patients qui souffrent d’un cancer.

De plus en plus de dermatologues conseillent également la luminothérapie. Nous sommes en effet de plus en plus exposés aux lumières artificielles et notre teint est terne et notre peau est fatiguée par le manque de lumière naturelle.

Dangers ou contre-indications de la luminothérapie

Il y a quelques contre-indications à la luminothérapie. Elle est par exemple à éviter si vous prenez un médicament photosensibilisant, si vous avez une maladie psychiatrique, si vous souffrez d’une pathologie ophtalmologique telle qu’une cataracte, un glaucome ou encore une rétinopathie.

Nous vous conseillons donc avant de commencer un traitement de luminothérapie à domicile de consulter votre médecin traitant ou votre ophtalmologue.

Luminothérapie : avis, bienfaits et conseils d’achat pour la pratique à domicile
4.7 (94.29%) 7 votes