Retrouvez la ligne grâce aux coupe-faim naturels

Devant la difficulté de maigrir, et surtout de ne pas regrossir, certains aimeraient bien trouver la pilule magique qui élimine les kilos. Si les coupe-faim peuvent être utilisés comme compléments alimentaires, ou comme un petit coup de pouce en début de régime, ils ne sont pas à utiliser à la légère. Focus sur les coupe-faim naturels.

Comprendre le coupe-faim

À grands renforts de publicité, de nombreux coupe-faim envahissent le marché. Mais attention, une partie de ces substances, les médicaments anorexigènes, sont à déconseiller en raison de leurs effets secondaires. Aussi, convient-il de se concentrer uniquement sur les coupe-faim naturels. Ils peuvent apporter une aide mais seulement dans le cadre d'un régime équilibré et suivi.

Le coupe-faim naturel figure en effet, parmi les produits les plus recommandables car leur action sur la satiété est prouvée alors que les effets secondaires sont faibles. Leur principe est toujours le même. Ils contiennent une substance capable d'absorber de grands volumes d'eau dans l'estomac et va former un gel, non assimilable par l'organisme, qui procure une sensation de rassasiement. La substance gélifiante peut être obtenue à partir de pomme, d'algues ou de plantes ; en général le guar, le konjac, le caroube ou la carraghénane. On trouve ces produits en pharmacie et parapharmacie sous un nombre impressionnant de marques. Aussi, lorsque vous débutez un régime avec un coupe-faim naturel, à vous de choisir celui qui vous inspire le plus. Notez que ces coupe-faim peuvent aider dans le cadre d'un régime hypocalorique. Mais il ne doit s'agir que d'un coup de pouce ponctuel. Une utilisation prolongée peut en effet entraîner des troubles digestifs non négligeables. Il est nécessaire de modifier ses habitudes alimentaires, parallèlement à l'utilisation des coupe-faim.

Ces plantes qui font maigrir

Le tubercule de konjac, cultivé en Asie, est constitué de fibres qui ont la capacité d’absorber au moins soixante fois leur poids en eau. Le konjac, pauvre en calories, augmente ainsi la sensation de satiété.

Originaire d’Afrique de l’Ouest, le griffona est une légumineuse pourvue de graines qui contiennent un précurseur de la sérotonine, le 5-hydroxytryptophane. Comme la sérotonine est l’hormone cérébrale de la bonne humeur, les graines  de griffonia aident à mieux contrôler les pulsions sucrées.

En provenance d’Amérique du Sud, le maté contient de la caféine et de la théobromine. Traditionnellement infusé et consommé toute la journée pour stimuler le système nerveux central, il accélère la dégradation des graisses stockées dans le tissu adipeux et des sucres stockés dans le foie.

Enfin l’artichaut contient des principes amers qui stimulent la sécrétion de la bile ainsi que son évacuation. La bile est un liquide fabriqué par le foie qui facilite la digestion. On utilise les feuilles fraîches ou séchées, en infusion : 5 g de feuilles dans 1 litre d’eau, ou sous forme d’extrait aqueux en préparation prête à l’emploi. À absorber de 5 à 10 minutes avant les repas. Aliment détox par excellence, l’artichaut possède une teneur élevée en potassium qui le rend diurétique. Cet effet est renforcé par la présence d’insuline qui augmente l’élimination des urines. Attention, lorsqu’il est consommé en trop grande quantité, il peut provoquer des troubles intestinaux…

Retrouvez la ligne grâce aux coupe-faim naturels
Noter ce contenu

Leave a Reply 0 comments

Leave a Reply: