Les verrues, ou kératoses séboorhéiques

Elles sont souvent dénommées verrues séborrhéiques ou kératoses séborrhéiques, ce type de verrues apparaît souvent avec le temps qui passe, un peu avant 40 ans. Ce type de verrue est collé à la peau et se distingue par une tache grasse de couleur plutôt sombre, bien souvent “à croûte” et s’étend sur un centimètre voir plus.

On dénomme aussi ce type de verrue de “papillome basale” ou “verrue sénile”. Ce type de verrue touche les cellules kératocytes soit de la couche externe de la peau, elles ne représentent généralement pas une tumeur cutanée cancéreuse.

verrue-pied

Comment se présentent les Verrues ou kératoses séborrhéiques ?

Pour reconnaître les verrues ou kératoses séborrhéiques il convient de savoir que ces affections peuvent toucher tout le corps à l’exception des paumes de mains et des plantes de pieds, on peut ainsi les voir sur le tronc, le visage, les épaules, le dos, la poitrine…
Ces verrues se présentent souvent de couleur jaunâtre, marron brunes ou carrément noires, la tache peut parfois atteindre plusieurs centimètres.
Elles offrent un aspect d’une surcouche de la peau souvent grasse ou croûteuse, d’un aspect rugueux. La forme de la verrue varie mais elle a souvent l’aspect d’une goutte d’argile ovale ou ronde.

Il peut y avoir plusieurs excroissances, parfois des démangeaisons peuvent se faire ressentir de même des saignements peuvent avoir lieu en cas de frottements de vêtements, de bijoux, bandoulières de sacs…

Ces affections apparaissent souvent vers l’âge de 40 ans, les causes restent encore inconnues, ces tumeurs cutanées dans la majorité des cas ne sont pas cancéreuses.

Les symptômes :

Les kératoses séborrhéiques affectent tout le monde et toute nature de peau, les peaux noires sont toutefois moins touchées.
Bien souvent au fil des ans, la taille et la forme varient, elles touchent toutes les parties du corps sauf les paumes des mains et la plante des pieds. Certaines personnes disposent de plusieurs affections d’autres n’en ont qu’une, le phénomène a tendance à proliférer avec l’âge. Les verrues ont une apparence rugueuse, granuleuse parfois bosselée, parfois lisse d’aspect cireux, certaines verrues sont toutes petites d’autres peuvent avoir 3 cm de diamètre…

Reconnaître les différentes formes de Verrues ou kératoses séborrhéiques ?

Les verrues séborrhéiques ou kératoses séborrhéiques se présentent sous différentes formes parmi lesquelles :

  • la kératose séborrhéique réticulée ou kératose séborrhéique adénoïde
  • la kératose séborrhéique ou solide commune ou papillome baso-cellulaire
  • la kératose séborrhéique clonale
  • la kératose séborrhéique irritée

La kératose séborrhéique réticulée offre une tumeur de couleur sombre et kystes de kératine.
La kératose séborrhéique commune est une affection cutanée bénigne avec une surface terne.
La kératose séborrhéique clonale offre une lésion cutanée qui se distingue de nids arrondis.
La kératose séborrhéique irritée est la forme affectée de la kératose commune qui nécessite parfois un traitement voir une suppression pour plus de confort.

Parmi les autres formes qui existent on trouve les dermatoses papulaires qui bien souvent affectent le visage, la “kératose du stuc” d’apparence plate et brune qui affecte les chevilles, le dos des mains et des pieds et les avant-bras, le “mélano-acanthome” fortement pigmenté, les “lésions polypoïdes” qui affectent souvent le tour du cou, la poitrine et les aisselles avec une apparence rugueuse et sillonnée.

Quelles sont les causes des Verrues ou kératoses séborrhéiques et comment les traiter ?

Pour ce qui concerne les causes des verrues séboorhéiques ou kératoses séborrhéiques elles restent encore inconnues bien que ces affections sont très courantes.
Parmi les suggestions énoncées pour déterminer les causes on pense à la génétique et aussi à l’influence de la lumière, du soleil et aussi celle des virus.
Dernièrement au regard de certaines familles qui semblent être plus affectées que d’autres, des chercheurs ont trouvé des mutations génétiques qui pourraient jouer un rôle dans le développement de ces verrues, sachant que celles-ci apparaissent au fur et à mesure du vieillissement.

Les verrues ou kératoses séboorhéiques présentent souvent l’apparence du virus du papillome humain (VPH), qui est par ailleurs, le virus responsable des verrues, cependant, la cause de ce virus n’est pas véritablement établie dans les causes des verrues séboorhéiques.

Les traitements des verrues et/ou kératoses séborrhéiques :

Le plus souvent pour le traitement des verrues et/ou kératoses séboorhéiques c’est l’esthétique ou la gêne qui prennent le dessus puisque dans la majorité des cas les lésions ne sont pas cancéreuses. Ainsi pour les traitements disponibles, on trouve différents procédés.

Tout d’abord les soins par médicaments avec l’apport du lactate d’ammonium et des acides alpha-hydroxy qui réduisent les lésions. On utilise aussi l’acide trichloracétique pour affiner la lésion. Il existe ainsi une crème à base de tazarotène à 0,1% qui apporte une nette amélioration.

Le traitement par curetage ou biopsie par rasage qui élimine la lésion d’une façon cosmétique acceptable, c’est une méthode d’élimination qui est très pratiquée. La curette est utilisée après une anesthésie locale, ce procédé convient aux lésions de moins de 2 centimètres.

Le traitement par cryothérapie avec le froid et l’usage de glace carbonique ou azote liquide, cette méthode convient bien aux petites lésions.

L’électro-dessiccation est un dispositif qui après anesthésie locale utilise le courant électrique pour brûler et détruire le tissu. Ce procédé est intéressant pour les personnes qui sont affectées au visage.

Le laser, nécessite aussi une anesthésie locale avant l’utilisation d’un faisceau intense de lumière qui brûle et vaporise la lésion. Les lasers s’adaptent aussi selon les types de peaux.
Dans l’ensemble et selon la nature de l’affection, les traitements disponibles offrent de bons résultats.

Les verrues, ou kératoses séboorhéiques
Noter ce contenu

Leave a Reply 0 comments

Leave a Reply: