La 5G est-elle vraiment dangereuse pour la santé ?

5g dangereuse santé

Au fil des années, les technologies de l’information et de la communication se sont vues améliorer par des chercheurs (mais surtout des entreprises qui sont derrière) qui veulent aller toujours plus loin.

Ainsi, le monde est parti de la 1G qui représente la première génération en 1980 à la 5G aujourd’hui.

Les éléments qui différencient donc ces différentes générations sont nombreux. On peut parler sans hésiter de la vitesse de transmission des données. Cependant, l’arrivée de la 5G soulève beaucoup de questions parmi lesquels sa dangerosité pour l’être humain.

Est-elle réellement dangereuse pour la santé de l’être humain ? Ou alors est-ce une exagération de ses détracteurs ?

Arguments en défaveur de la 5G

L’impact des ondes sur l’environnement et plus particulièrement sur l’homme dépend de leur longueur. L’arrivée de la 5G suscite une forme de méfiance chez certaines personnes. L’une des raisons est le déploiement de milliers d’autres antennes de part et d’autres de la planète.

En effet, les ondes nécessaires au fonctionnement de la 5G couvrent une distance plus petite que celle de la 4G et de facto ont besoin de plusieurs antennes de relais. Dans ce cas, les habitations seront submergées par les ondes. La conséquence de ces ondes selon certains savants serait d’ordre génétique. Effectivement, beaucoup d’études soupçonnent ces ondes comme étant à l’origine du développement des cancers et des désordres neurologiques et génétiques.

En outre, certains chercheurs ont demandé un moratoire afin de prouver que la 5G n’a aucun effet négatif sur l’homme avant sa mise en place. Car malheureusement, certains scientifiques et médecins estiment que les premières conséquences probables de la 5G pourraient apparaitre après plus de 10 ans d’exposition.

le réseau internet 5g

Éléments en faveur de la 5G

Les scientifiques du CIRC (centre international de recherche sur le cancer, qui est un laboratoire de l’OMS) ont étudié la question depuis plusieurs années et n’ont jusqu’ici pas trouvé de réelle cause à effet entre la 5G et le développement des cancers.

En effet, ils ont dressé une liste des choses cancérogènes, faiblement cancérogène, potentiellement cancérogènes et non cancérogènes.

Etant donné que les recherches n’ont encore donné aucune preuve qui inculpe directement la 5G, elle est classée dans la catégorie des choses potentiellement cancérogènes.

Également, certains scientifiques soulignent que la bande de 3.5 GHz qui est employée depuis le lancement de la 5G ne peut avoir aucun effet nouveau sur l’être humain. En effet, elle n’est pas très différente de celle des Wifi qui sont aujourd’hui employés dans la plupart des ménages.

Elle est de 2.5 GHz et ces scientifiques estiment qu’on peut extrapoler cela à la bande de la 5G sans avoir une très grande marge d’erreur.

En outre, toujours selon ces scientifiques, à partir de 10 GHz les ondes électromagnétiques seraient absorbés par la peau et les yeux mais le niveau d’énergie extrêmement faible ne leurs permet pas de rompre l’ADN des cellules. Cela veut dire que même une fois que la bande de la 5G sera passé à 26 GHz, le risque ne se verra pas vraiment plus grand.

Leave a Reply 0 comments

Leave a Reply: