Calculer son cycle menstruel

Le cycle menstruel concerne les phénomènes physiologiques qui interviennent périodiquement chez toutes les femmes pour les préparer à toute éventuelle fécondation. Ce cycle s’évalue de la puberté (début des règles) à la ménopause (fin des règles). Le cycle, les règles, l’ovulation, des termes bien connus dès lors qu’une jeune fille devient une femme !

Ainsi et, dans la volonté de calculer son cycle menstruel, toute femme se doit d’abord de bien connaître son corps et tous les organes qui jouent un rôle fondamental dans ce cycle.

calcul-cycle-menstruel

Pour bien définir le cycle menstruel

Pour définir correctement le cycle menstruel et avant de savoircomment calculer son cycle menstruel pour ne pas tomber enceinte, plusieurs méthodes existent, il convient à chaque femme de bien connaître, en premier lieu, le rôle de tous les organes qui interviennent dans ce cycle et, en second lieu, de bien connaître le rôle et les fonctions de son système génital féminin.

L’appareil génital féminin se compose de différents organes : les ovaires, l’utérus, le vagin. Les ovaires libèrent les ovules, l’utérus reçoit l’ovule fécondé, le vagin représente le passage entre l’utérus et l’extérieur.

Pour ce qui concerne le cycle menstruel, il concerne cette période entre le premier jour des règles et le premier jour des règles qui suivront ensuite, on peut le décomposer en quatre phases précises :

  • la première phase concerne celle des règles soit des pertes de sang,
  • la seconde phase est la phase folliculaire,
  • la troisième phase, l’ovulation,
  • la quatrième phase est la phase lutéale.
cycle-ovarien

Cycle ovarien

La phase des règles

C’est le moment où la jeune femme et/ou la femme perd du sang, ce qui signale ainsi le premier jour des règles qui interviennent généralement et en moyenne tous les 28 jours (entre 21 et 45 jours selon les femmes).

L’organisme féminin est ainsi fait pour féconder et donc normalement porter à un moment ou à un autre un enfant en son utérus. Pour cette fonction les organes sont donc en action chaque mois.

L’utérus se dote d’une muqueuse sur ses parois, soit pour un œuf fécondé qui viendra ensuite s’y nicher, ou non, et alors dans ce dernier cas, l’utérus se contracte en fin de cycle afin de libérer cette muqueuse produite, et c’est justement ce qui provoque chez certaines femmes les règles douloureuses. Si l’œuf est fécondé, à savoir, si la rencontre entre l’ovule et le spermatozoïde a bien eu lieu, c’est alors qu’il aura suivi le chemin pour devenir un embryon, un fœtus puis un bébé et ce grâce à la glaire cervicale.

La phase folliculaire

C’est la période qui compte du 6ème jour au 14ème jour du cycle.

Ce qui distingue cette phase c’est la montée des œstrogènes qui sont ces petites hormones qui développent chez les jeunes filles la poitrine de même le système pileux du pubis et engendrent aussi les premières règles, elles comptent beaucoup dans le cycle menstruel et dans l’ovulation.

La phase de l’ovulation

En moyenne sur un cycle de 28 jours, elle se produit autour du 14ème jour du cycle. C’est le moment de la libération de l’ovule qui part vers l’utérus en passant par la trompe de Fallope, cet ovule appelé aussi ovocyte a une durée de vie de 24 heures seulement. Il n’est pas rare de sentir au niveaux des ovaires des tiraillements quand se produit l’ovulation.

Selon la durée du cycle cette phase peut varier d’une femme à l’autre.

La phase lutéale

Toujours partant d’un cycle en moyenne de 28 jours, la phase lutéale se produit entre le 15ème et le 28ème jour. Ainsi, soit, l’ovule a été fécondé et il sera bien installé dans la muqueuse utérine, soit l’organisme se préparera aux prochaines règles.

Pour savoir comment calculer son cycle menstruel

Pour savoir calculer son cycle menstruel, plusieurs méthodes existent.

Tout d‘abord, la méthode calendaire qui consiste à calculer le nombre de jours entre le premier jour des règles et le premier jour des règles suivantes, mais faut-il encore pour cette méthode disposer de cycles réguliers. Le calcul devra se faire sur plusieurs mois pour mieux connaître la durée de son cycle, il faut compter par ailleurs comme premier jour des règles, le jour où celles-ci sont abondantes, il convient de noter les dates, avec ce calcul il est ensuite possible de déterminer la durée théorique du cycle.

Pour mieux comprendre :

  • Sur un cycle de 24 jours : on présume l’ovulation au 10ème jour du cycle (24 – 14 = 10),
  • Sur un cycle de 32 jours : on présume l’ovulation au 18ème jour du cycle (32 – 14 = 18).
  • Bien évidemment, il convient de bien penser que cette méthode n’est jamais fiable à 100 %.

Parmi les autres méthodes, on connaît aussi la prise de température quotidienne ce qui permet de mieux situer la période de l’ovulation. La température est prise toujours à la même heure, sans sortir du lit et sans aller aux toilettes avant.

Pendant le cycle et pour le début elle se situe entre 36,1 et 36,7, elle chute ensuite et remonte au moment de l’ovulation pour stagner ensuite au-dessus de 37° jusqu’à la fin du cycle. Cette méthode reste valable pour les femmes qui ont des cycles réguliers, mais tout comme pour la méthode calendaire on ne peut pas non plus dire qu’elle est fiable à 100 %.

Une autre méthode concerne le test d’ovulation que l’on trouve en pharmacie, sous la même forme des tests urinaires, ils réagissent aux taux de l’hormone LH qui annonce ainsi l’ovulation, et donc, en cas d’ovulation le test s’avère positif.

La pilule : si elle ne protège pas des maladies sexuellement transmissibles, la pilule reste quand même le meilleur moyen de contraception pour éviter une grossesse puisque la pilule intervient sur les hormones pour empêcher l’ovulation.

La ménopause : enfin, il faut savoir qu’une femme, entre 40 à 58 ans voit la fin de ses règles c’est le moment de la ménopause, le corps ne produit plus d’ovule, plus de muqueuse la femme devient donc stérile, il n’y aura plus de règles et donc tout ce bouleversement hormonal commence.

Quelques termes à bien comprendre :

La muqueuse utérine représente le tissu cellulaire présent sur la paroi utérine interne. On l’appelle aussi endomètre. Cette muqueuse se modifie au début du cycle menstruel pour devenir plus épaisse, on y trouve aussi de nombreux vaisseaux sanguins, l’épaississement permet la nidation du fœtus de même la formation du placenta à l’intérieur de l’utérus ou cavité utérine.
En fin de cycle menstruel, les menstruations proviennent de l’évacuation des cellules qui sont issues de cette muqueuse utérine.

L’ovule représente la cellule sexuelle composée des chromosomes de la mère ce qui transmet le patrimoine génétique de l’embryon. Ce sont les ovaires qui fabriquent les ovules.

Les hormones sont les molécules qui sont fabriquées par une glande du système endocrinien et le système endocrinien regroupe quant à lui l’ensemble des organes et des tissus qui sécrètent les hormones.

En conclusion :

Que l’on souhaite avoir un enfant ou éviter une grossesse il est donc important de bien prendre conscience et de connaître son cycle menstruel. Pour rappel, un cycle menstruel comprend en moyenne et généralement 28 jours, ce cycle varie d’une femme à l’autre mais il reste important de s’y intéresser.

Calculer son cycle menstruel
Noter ce contenu

Leave a Reply 0 comments

Leave a Reply: