Les vitamines pour l’hiver : lesquels choisir ?

La température diminue et on sent rapidement que l’hiver est tout proche. Il faut se préparer à combattre cette rude saison qui peut facilement engendrer diverses maladies si le corps n’est pas bien armé pour se protéger. Dans le but de ce renforcement de l’organisme, l’assimilation d’une quantité suffisante de vitamines et d’oligo-éléments est un moyen des plus efficaces. Quelles vitamines faut-il alors prendre si l’on veut passer l’épreuve de ce rude hiver ?

La vitamine B

Cette vitamine est une source d’énergie et est l’ennemi numéro un du froid. En effet, le froid de l’hiver peut engendrer un manque de vitamine B alors que ce dernier apporte surtout au corps de l’énergie et de la tonicité pour combattre ce froid. Le stress qui est accentué en hiver est également éliminé par la vitamine B. Ce dernier permet de se remonter le moral afin de faire face aux différents problèmes de la saison.

vitamine-b

La vitamine B se rencontre en grande quantité dans la levure alimentaire ainsi que dans les céréales complètes telles que les germes de blé ou le riz complet. Il se rencontre également dans les fruits secs comme les noix et les pistaches ou encore dans les légumes secs, dont les haricots rouges, les lentilles ou les pois chiches. On trouve aussi la vitamine B en abondance dans la viande de porc, surtout quand il y a peu de graisse. Les œufs, le foie cuit, le saumon contiennent aussi de la vitamine B, tout comme le camembert et le fromage de chèvre.

La vitamine C

La vitamine C est la plus consommée de toutes les vitamines et elle est particulièrement adaptée à la saison hivernale. En effet, elle permet de combattre les diverses infections et d’éviter les maladies comme la grippe et le rhume. Elle a également des propriétés antioxydantes et agit dans la fixation du fer et du calcium. L’organisme l’utilise aussi dans la formation du collagène qui freine le vieillissement.

vitamine-c

La vitamine C se rencontre à travers différents aliments qui sont surtout des fruits et légumes. On la trouve en grande quantité dans les agrumes comme l’orange, le citron, le pamplemousse, etc. On la trouve aussi dans le cassis, le kiwi, les fraises, sans oublier les légumes comme le chou-fleur et le chou rouge, le cresson, le poivron et le persil.

Il est à signaler que la vitamine C est une molécule très fragile. Il est donc nécessaire de manger ces aliments les plus frais possible pour obtenir le maximum de vitamine C. La cuisson ainsi que les différentes méthodes de conservation des aliments réduisent grandement la quantité de vitamine C qui y est contenue, ce qui peut parfois rendre l’aliment inutile. Si l’on a du mal à se procurer des légumes frais, il est aussi possible de prendre des concentrés comme la vitamine c liposomale pour absorption optimisée

La vitamine D

La vitamine D est responsable de la santé du squelette tout entier. Elle permet d’absorber le calcium et le phosphore qui sont utiles dans la fortification des os. Elle protège l’organisme contre les agressions en tout genre ainsi que les inflammations. Les risques sont accrus en hiver, surtout que le corps n’arrive plus à parfaitement synthétiser toute la vitamine D nécessaire pour assurer toutes ces fonctions. En effet, la synthèse de cette vitamine se fait grâce aux rayons ultraviolets du soleil. Le problème est que la peau ne capte pas assez de ces rayons ultraviolets vu que l’on se tient toujours à l’intérieur et que les faibles rayons qui parviennent jusqu’au corps ne sont pas assez puissants.

vitamine-d

Il faudra alors se procurer la vitamine D d’une autre manière que la synthèse par l’organisme. Il s’agit d’une vitamine liposoluble, c’est-à-dire qu’elle est soluble dans la graisse et s’y trouve généralement. Elle se rencontre notamment dans des poissons gras comme le saumon, le maquereau et les sardines. L’apport est généralement plus important quand ces derniers sont encore avec leurs arêtes. On trouve aussi de la vitamine D dans l’huile de foie de morue. A part cela, on peut aussi trouver un peu de vitamine D dans la viande rouge, les abats, les champignons ou encore les œufs.

D’une manière générale, les aliments n’apportent pas assez de vitamine D à l’organisme pendant l’hiver. Cela est surtout dû à la rareté des aliments qui le contiennent en abondance, et les matières grasses les contenant ne doivent pas être consommées en trop grande quantité. Il devient alors nécessaire de prendre des suppléments alimentaires comme la bio d mulsion qui permettent de compléter les besoins en vitamines de l’organisme.

Le magnésium

D’autres oligo-éléments sont également très utiles pendant l’hiver. On sait parfaitement que cette période est particulièrement propice au stress et à la mauvaise humeur vu le manque de lumière et les températures très basses. Cela fatigue beaucoup le corps en affaiblissant les systèmes de défense. Le magnésium permet de réduire grandement le stress afin de fortifier et de protéger l’organisme. Il aide également à relaxer les muscles qui deviennent souvent trop tendus à cause des circonstances.

vitamine-magnesium

Il est ainsi nécessaire d’absorber une quantité suffisante de magnésium pour éviter les différents problèmes que la saison hivernale peut engendrer sur la santé. Vu que l’organisme ne peut pas produire du magnésium, il est nécessaire de se le procurer via les aliments. Le choix est assez large, car il existe de nombreux aliments contenant du magnésium. Les plus importants sont les fruits de mer qui en contiennent la plus grande quantité.

A part cela, il peut aussi se rencontrer dans les amandes, le cacao et les noisettes. Les céréales complètes comme le riz complet contiennent également une bonne quantité de magnésium. Il se rencontre aussi dans les lentilles, les noix, les noix de cajou ainsi que dans les épinards et les bananes. Il est ainsi très facile de pouvoir compléter son besoin quotidien en magnésium sans avoir à prendre des suppléments alimentaires.

Le zinc

Un autre oligo-élément très utile lors de la saison hivernale est le zinc. Cet élément permet au corps humain de mieux se défendre contre les infections qui sont plutôt nombreuses en hiver. En effet, le zinc favorise la multiplication des globules blancs qui sont les protecteurs de l’organisme contre les corps étrangers. Il a donc un grand rôle dans la stabilité du système immunitaire et régule différents sens comme la vue, l’odorat et le goût. Le zinc est également un antioxydant très efficace qui lui permet d’être encore plus important dans la protection de l’organisme.

vitamin-zinc

L’apport en zinc est alors très important aussi. Heureusement, il existe de nombreux aliments qui contiennent du zinc et qui permettent de satisfaire les besoins de l’organisme. Les fruits de mer sont une source importante de zinc, et surtout les huitres qui en contiennent une très grande quantité. Les foies sont aussi particulièrement riches en zinc, que ce soit du foie de veau ou du foie gras. Il se trouve également dans le bœuf ainsi que dans des céréales complètes comme le germe de blé et le pain complet. On trouve aussi du zinc dans les lentilles, les haricots secs ou encore le soja.

Ces aliments suffisent généralement pour satisfaire les besoins en zinc de l’organisme, mais il y a des cas où il est nécessaire d’en faire une cure. Cela est notamment valable dans le cas d’une femme enceinte, des personnes âgées, d’un enfant hyperactif, des adolescents ou encore des sportifs.

Le fer

Pendant l’hiver, beaucoup de personnes sont sujettes à la fatigue et à l’épuisement. S’il est vrai que le stress en est l’une des principales causes, il faut aussi admettre que le manque de fer peut constituer une raison à la fatigue de l’hiver. Dans certains cas, il est même possible que cela se transforme en véritable anémie. En effet, le fer est un élément de l’hémoglobine qui permet aux globules rouges de fixer l’oxygène et de le distribuer à travers tout l’organisme. Ainsi, si le fer vient à manquer, les cellules du corps seront en manque d’oxygène et l’organisme s’épuise rapidement.

vitamine-fer

Il est alors inutile de mentionner qu’il faut absolument s’assurer d’une quantité suffisante de fer qui permettra au corps de se comporter normalement pendant l’hiver où il doit faire face aux températures négatives. De nombreux aliments permettent un apport en fer très satisfaisant pour le besoin de l’organisme. On trouve beaucoup de fer dans :

  • la viande rouge
  • le foie
  • le boudin noir

Il se rencontre aussi en abondance dans les légumes secs tels que :

  • le haricot blanc
  • les pois chiches
  • les lentilles

On peut aussi le trouver dans les légumes verts ainsi que dans les céréales complètes et les huitres.

Ces différentes vitamines ainsi que ces oligo-éléments sont particulièrement indispensables pour avoir un corps sain pendant l’hiver. On peut remarquer qu’il est rarement nécessaire de devoir recourir aux compléments alimentaires bien que ce soit utile de temps à autre. En effet, une alimentation saine et équilibrée suffit en général à apporter à l’organisme les différents éléments dont il a besoin pendant la saison hivernale et d’autres nutriments nécessaires à une bonne santé.

Les vitamines pour l’hiver : lesquels choisir ?
Noter ce contenu

Leave a Reply 0 comments

Leave a Reply: