Comment avoir recours à la greffe capillaire ?

La calvitie engendre un complexe profond

La calvitie est un sujet de préoccupation pour les hommes et les femmes depuis toujours. Les hommes étant les plus atteints statistiquement par cette maladie, ils ont depuis tout temps eut recours à divers subterfuges pour camoufler leurs zones dégarnies. Mais outre l’aspect extérieur, beaucoup d’entre eux sont réellement détruits au fond d’eux : perte de confiance en soi, peur de l’image renvoyée par les autres, sentiment d’impuissance face à ce phénomène, paranoïa et changement de caractère se cachent derrière la perte de cheveux. Et pour cause, les cheveux, la barbe et la pilosité en général révèlent du caractère viril des hommes et fait inconsciemment allusion à leur capacité à se reproduire, à leur fertilité. Un homme chauve peur paraître attirant, mais un homme qui affiche une calvitie à un âge avancé aura toujours le sentiment qu’il ne plaît pas autant aux femmes qu’un homme affichant une belle coiffure à la mode.

D’où vient-elle?

La principale cause de la calvitie est l’excès d’hormones mâles. Si votre père est dégarni, vous aurez de grandes chances de l’être également. Cette chute spectaculaire des cheveux fait son apparition en général entre 20 et 35 ans, mais peut aussi advenir plus tard. D’autres causes de calvitie peuvent entrer en ligne de compte comme le stress récurrent, l’angoisse, la prise de médicaments (surtout contre le cholésterol), les chocs émotionnels, les changements de saison, les opérations chirurgicales ou les variations hormonales (grossesse et ménopause chez les femmes). Une alimentation déséquilibrée ou une carence en certaines vitamines comme la vitamine H et B6 peuvent aussi dégrader fortement l’épaisseur et la pousse des cheveux. Sachez qu’un shampoing trop agressif peut aussi irriter la couche externe du derme présent sur le cuir chevelu. Donc si vous présentez une peau sensible au niveau du crâne, oubliez les shampooings très colorés ou aux odeurs très fortes : privilégiez les shampooings au PH neutre et testés dermatologiquement ou encore les shampooings extra-doux, biologiques et surtout, sans sulfate. Des poudres naturelles représentent la meilleure alternative pour vous protéger contre les attaques extérieures de vos cheveux : le rhassoul, le shikakai, le sidr ou le kalpi tone conserveront toute la beauté, la brillance et la vitalité de vos cheveux, même courts, des racines jusqu’aux pointes. Évitez également de vous laver les cheveux tous les jours : les produits irritent votre peau et assèchent vos cheveux. Au contraire, un shampooing tous les 2 à 3 jours est largement suffisant. Enfin, n’attachez que rarement vos cheveux, sous peine de les voir devenir très ternes et cassants. Les colorations, mèches, séchages au sèche-cheveux et lissages ont également tendance à brûler les cheveux et à les faire tomber plus rapidement. Voici quelques conseils pour retarder la calvitie.

Des solutions naturelles vers la repousse

Dans les cas où vous commencez à perdre vos cheveux mais que vous voyez bien qu’il s’agit juste d’un début très faible de calvitie, vous pouvez encore essayer de ralentir les effets de la perte de cheveux. Pour ce faire, plusieurs solutions existent comme la mésothérapie du cuir chevelu (injection de vitamines et d’acides aminés dans le cuir chevelu pour stimuler la repousse) ou les masques aux huiles essentielles (ylang-ylang, baie Saint Thomas, amande douce et germe de blé). Grâce aux herbes présentes naturellement dans la nature, il est possible de renforcer l’état général de vos cheveux en stimulant la repousse et en favorisant la densité capillaire : la levure de bière en poudre ou en gélule de 2g par jour ; le basilic (infusez 3 poignées de feuilles dans 1 litre d’eau bouillante pendant une demi-heure) ; le romarin (macérez 20 grammes dans 1 litre de vinaigre de cidre pendant 2 semaines) ; le thym (plongez 2 poignées dans 1 litre d’eau bouillante et une cuillère à soupe de vinaigre de cidre). Enfin, deux traitements médicaux sont disponibles en pharmacie : les lotions à injecter soi-même matin et soir du type Minoxidil ou les comprimés du type Finastéride (comptez environ 60 € par mois à raison d’un comprimé par jour). Ces méthodes sont assez onéreuses et malheureusement inefficaces au long terme : si vous stoppez les prises et les injections vos cheveux recommencent à tomber le mois suivant.

Une solution à vie : la greffe de cheveux robotisée

Pour ne plus avoir à courir à la pharmacie, à fabriquer vos propres lotions ou masques et pour éviter d’avoir une boule au ventre à chaque fois que vous vous passer la brosse dans les cheveux, une solution aussi naturelle que radicale vous est proposé : la greffe de cheveux robotisée. Il s’agit d’une opération en ambulatoire qui consiste à prélever les cheveux sains et non malades présents au niveau de la couronne, et de les implanter au niveau du sommet du crâne ou dans les zones où vos cheveux sont les plus atteints par la calvitie. Alors que les anciennes méthodes de greffe manuelle étaient très longues, répétitives et fatigantes pour les chirurgiens, la greffe robotisée vous opère de façon systématique, rapide et indolore. Les chirurgiens ne sont là que pour contrôler le robot nommé ARTAS (disponible chez the clinic à paris) qui, grâce à ses bras articulés, est capable de retranscrire en direct et en 3D chaque information même minime sur toutes vos caractéristiques capillaires. Le scanner et l’imagerie médicale permettent aux spécialistes de calculer le degré d’implantation de chaque unité folliculaire et de prélever chaque cheveu avec une précision au micron près. Oubliez les crevasses et les taux de trans section (perte) exorbitants : seuls 3% des cheveux prélevés ne survivront pas à la greffe, contre 30 à 40% avec les méthodes manuelles. L’anesthésie locale appliquée à chaque endroit traité vous empêchera de ressentir quelconque douleur, tandis que les premiers résultats seront visibles dès 4 à 6 mois. Au bout d’un an, vous aurez tous vos cheveux sur votre tête : ils auront poussé totalement naturellement, avec la bonne couleur, le bon degré d’implantation, la bonne orientation et une excellente répartition de tous les follicules sur l’ensemble du crâne. Ils ne retomberont plus jamais et vous n’aurez plus à vous soucier d’aucune perte que ce soit. Au contraire, vous pourrez retrouver votre aspect d’antan et tenter toutes les coiffures possibles et imaginables !

Comment avoir recours à la greffe capillaire ?
5 (100%) 1 vote

Leave a Reply 0 comments

Leave a Reply: