Conseils pour choisir votre mutuelle santé

Bien choisir sa mutuelle santé est extrêmement important pour disposer d’une bonne couverture santé. Dans cet article, nous allons nous intéresser aux principaux conseils qu’il convient de considérer pour être bien couvert.

Sachez que le prix moyen d’une mutuelle santé classique est d’environ 1123,20 euros par an pour une famille composée de deux adultes et de deux enfants. Pour un couple de 60 ans, comptez 2600 euros par an.

Afin de faire le meilleur choix, il est essentiel de se pencher sur les différentes solutions existantes, ainsi que sur leurs conditions et garanties respectives.

choisir-mutuelle-sante

Bien choisir son contrat santé

Tout d’abord, il convient de savoir évaluer la couverture santé que l’on possède, et ce qu’elle soit souscrite à titre individuel ou à titre collectif dans le cadre d’un contrat employeur. Il faut surtout s’intéresser aux garanties et aux remboursements qui y sont mentionnés.

Ensuite, il convient de savoir définir les besoins présents ou à venir en termes de santé : besoins en optique, pour les dents, pour diverses consultations médicales… Une couverture renforcée n’est peut-être pas forcément nécessaire, surtout que les prix varient énormément selon les garanties souscrites.

Pour comparer plus aisément et rapidement, il est intéressant d’utiliser via internet un comparateur de mutuelles, type LesFurets.com, il sera plus facile de définir les besoins pour obtenir les contrats les plus adaptés.

Un comparateur de mutuelle offre des comparatifs entre 50 partenaires au moins, et ce en toute indépendance des assureurs…

Il suffit ensuite d’évaluer et de comparer les différentes garanties, services, et tarifs…Ainsi, vous pouvez comparer l’assistance en cas d’hospitalisation, les besoins en aide-ménagère, garde d’enfants, prise en charge d’une chambre seule en hôpital, disponibilité du tiers-payant, prise en charge des vaccinations etc.

Pour bien choisir votre mutuelle santé, il faut opter sur les contrats qui jouent la transparence sur les remboursements car il est parfois difficile de pouvoir s’y retrouver. Exprimés selon les contrats en pourcentages, en euros, en forfait annuel, retrouver un peu plus loin les modes de remboursements…

Pour choisir votre contrat, prenez garde bien sûr aux soins qui ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale (CPAM). Généralement tout ce qui touche à des sevrages tabagiques, des vaccins, des médecines douces, ostéopathie, diététique sont des soins très peu ou pas du tout pris en charge.

Par ailleurs il faut s’intéresser aussi aux délais de remboursement et délai de carence, il vaut mieux opter pour un assureur qui rembourse rapidement, une option sous 48 heures peut alors s’avérer très arrangeante. Il n’est pas rare que certaines mutuelles proposent des remboursements sous quelques mois donc il faut veiller à cette option.

Les mutuelles demandent aussi parfois un questionnaire médical, il vaut mieux éviter ce genre d’établissement car en fonction de votre état de santé, parfois les tarifs peuvent s’avérer très élevés.

Pour diminuer votre prime annuelle rien ne vous empêche aussi de faire jouer la concurrence et ce dans le désir de faire changer vos garanties en plus ou en moins, selon vos besoins vous en avez la possibilité.

Enfin ne pas toujours se fier à la notoriété de l’assureur car cela n’est pas toujours synonyme des meilleures garanties ou meilleurs compagnies, c’est là que la comparaison s’avère judicieuse car vous pouvez découvrir des établissements tout à fait honorables et peu connus.

Les différents modes de remboursements

Selon les mutuelles, les modes de remboursements sont différents, ainsi nous allons détailler les divers modes.

Remboursement sur frais réel

C’est le mode le plus simple. Pour ce mode remboursement sur frais réel (FR), généralement, l’intégralité des frais est remboursé à condition de ne pas dépasser le plafond prévu par le contrat de l’assurance santé.

Remboursement selon Tarif de Convention

Mode de remboursement basé selon le tarif de convention déduit du remboursement de la Sécurité Sociale. En général on applique à ce tarif un pourcentage compris entre 100 et 300 %.

Pour exemple

Pour une consultation médicale à 22 euros, si votre mutuelle rembourse 200 % du tarif de convention, elle va rembourser alors 44 euros, soit deux fois le montant de la consultation déduit de 15,40 euros qui correspondent aux 70 % pris en charge par la sécurité sociale, ce qui laisse donc une somme de 28,60 euros. Comme cette somme est supérieure au ticket modérateur, il ne restera à payer que 1 euro de participation forfaitaire.

Remboursement en pourcentage du remboursement de la sécurité sociale

Si on reprend l’exemple d’une consultation médicale chez le médecin, si la mutuelle rembourse deux fois le RSS, elle pourra rembourser jusqu’à 2 fois 14,40 euros, soit 28,80 €. On trouve aussi le remboursement en pourcentage selon le plafond de la sécurité sociale (PMSS). Son montant est de 2946 euros actuellement. Ainsi, si votre mutuelle prend en charge 10 % de ce plafond, elle vous remboursera alors : 294,60 euros.

Pour un remboursement au forfait annuel, il est souvent proposé pour les prothèses auditives ou frais d’optique, pour être valable il faut que ce forfait couvre en grande partie ou en totalité le ticket modérateur.

Pour finir, en ce qui concerne le coût d’une mutuelle qui rembourse bien, on ne peut pas prétendre à des prix précis, chaque organisme propose en effet ses propres tarifs. On parle alors plutôt du niveau de risques pour déterminer plus exactement une couverture santé. Ainsi, il n’est pas rare d’avoir des tarifs parfois très élevés.

Pour savoir quel est le meilleur tarif proposé selon votre situation, ce qu’il convient de faire avant toute chose est de consulter le tableau des garanties, se faire aider si besoin, car parfois ces tableaux sont difficiles à décrypter.

Là encore n’hésitez pas à utiliser un comparateur d’assurance santé en ligne qui pourra vous aider.

Conseils pour choisir votre mutuelle santé
5 (100%) 1 vote

Leave a Reply 0 comments

Leave a Reply: