Influence du mode de vie sur la génétique

Bien que notre code génétique, plus connu sous le nom d’ADN soit immuable, l’expression de nos gènes, elle, est par contre influencée par notre mode de vie.

Le mode de vie est un ensemble d’actions qui comprend aussi bien l’alimentation, l’environnement dans lequel nous vivons, mais aussi les comportements que l’on adopte au quotidien. Cette notion de modification de l’expression des gènes n’a été démontrée que récemment. On parle depuis lors d’épigénétique.

L’épigénétique est aujourd’hui une science à part entière, qui étudie les modifications de l’expression des gènes, ainsi que leur changement d’activité, sans que cela ne modifie pour autant notre ADN.

Focus sur une découverte qui fascine aussi bien le monde scientifique que le commun des mortels.

genetique-mode-de-vie

Mécanismes biologiques et épigénétique

Si la modification de l’expression des gènes est possible, c’est par le concours de deux mécanismes biologiques distincts :

  • le mécanisme d’acétylation d’histone : qui permet l’activation ou la réactivation d’un gène dormant.
  • le mécanisme de méthylation de l’ADN : qui permet lui de désactiver un gène actif.

Pour mieux comprendre ces phénomènes, voici différents cas où l’épigénétique intervient et peut modifier l’expression des gènes.

Épigénétique, environnement et rythme de vie

Prenons à titre d’exemple le cas d’une personne qui serait née à la campagne, dans un petit village de montagne et qui y aurait passé son enfance, son adolescence, et sa jeune vie d’adulte.

Imaginons maintenant que cette personne soit amenée à déménager en ville du jour au lendemain pour des raisons X ou Y.

Et bien, il y a fort à parier que l’épi-génome de cet individu soit amené à connaître d’importantes modifications, et ce, pour plusieurs raisons.

D’abord, parce que ces deux environnements sont diamétralement opposés. Ensuite, parce que le mode de vie en ville est connu pour être plus stressant, que l’air y est moins pur, et que le rythme quotidien ne sera pas le même qu’en vivant à la campagne.

Ainsi, son système immunitaire sera très probablement amené à subir des modifications : développement d’allergies, sensibilité aux maladies chroniques, etc. De même que de nombreuses caractéristiques physiques pourraient changer : la couleur de la peau pourrait sensiblement changer par exemple, tout comme la qualité des cheveux, des ongles, ….

Le mode de vie est indéniablement lié à l’expression des gènes. D’ailleurs, il est possible de réaliser un test ADN afin de constater par vous-même ces modifications, pour cela, n’hésitez pas à utiliser ce comparatif des meilleurs tests ADN.

Alimentation, gènes et santé

Tout comme l’environnement, l’alimentation est de prime importance en ce qui concerne l’expression des gènes. En effet, les constituants des aliments, à savoir les nutriments, vitamines, oligoéléments, et acides gras notamment, ont une incidence directe sur la façon dont les gènes fonctionnent.

C’est pourquoi l’alimentation est si importante pour notre corps. D’ailleurs, il existe aujourd’hui des tests ADN spécialement conçu pour connaître le mode d’alimentation le plus adapté en fonction du patrimoine génétique de chacun.

De fait, une mauvaise alimentation peut se révéler désastreuse pour l’organisme en modifiant négativement l’expression de nos gènes et en créant toutes sortes de maladies : excès de cholestérol, maladies cardiovasculaires, etc.

Le point positif est que ces modifications sont réversibles et peuvent être prévenues en adoptant une alimentation plus saine.

En conclusion :

La façon dont nous vivons, ainsi que la nourriture que nous consommons, ont une incidence bien plus importante que ce que l’on aurait pour habitude de penser sur notre corps. En modifiant l’expression de nos gènes, notre mode de vie est intrinsèquement lié à notre santé.

Ainsi, pour mieux vivre, la meilleure solution reste de choisir un environnement sain, et d’adopter un mode de vie équilibré au quotidien, que ce soit pour nous ou pour nos enfants.

Leave a Reply 0 comments

Leave a Reply: