Le choix d’une aide à domicile

En France, les personnes âgées de 60 ans et plus sont très nombreuses à bénéficier des aides sociales qui leur permettent de vivre plus correctement et surtout de pouvoir, en cas de perte de mobilité, d’être maintenues à leur domicile.

En 2014, on comptait 1,4 million de personnes âgées dans ces cas.

Toutefois, même avec les aides financières prévues, il n’est pas rare d’avoir besoin de faire appel, à un moment donné, à une aide à domicile.

Pour faire appel à une aide à domicile et pour bien la choisir, suivez le guide…

aide-domicile

Conseils pour trouver votre aide à domicile

Un aidant familial (personne de la famille) ou aide à domicile (par un prestataire ou autres) ont un rôle d’aide au quotidien selon les cas des personnes qui sont plus ou moins dépendantes.

Avec les personnes qui souffrent d’un handicap, les besoins en aide à domicile se chiffre à plus de 8 millions. Il est fréquent que les proches des personnes vieillissantes fassent appel à un service d’aide à domicile ou assurent aussi ce suivi, mais pour 40 % des cas, les personnes deviennent rapidement “dépressives” même si le terme est un peu exagéré, elles perdent vite pied, face aux lourdes tâches et responsabilités envers lesquelles elles doivent faire face.

La plupart des aidants familiaux travaillent à côté ainsi les journées sont trop remplies. Une aide peut aussi être un voisin, un étudiant, mais parfois encore une fois, une aide à domicile professionnelle peut s’avérer indispensable.

Naturellement, un climat de confiance entre la personne et son aide à domicile devra s’instaurer, c’est pourquoi il faut bien choisir la structure qui encadre cette aide à domicile, afin que les choses soient très claires dès le départ.

Les différentes structures pour une aide à domicile

En effet, il existe différentes structures d’aide à domicile, ainsi pour une personne en perte d’autonomie vous pouvez compter soit :

  • sur un service prestataire qui se charge de tout, le recrutement de la personne et les formalités administratives à accomplir, comme l’entreprise Adaée dans la Loire à Roanne / Saint-Etienne (https://adaee.fr/).
  • sur un service mandataire qui se charge également du suivi administratif, mais l’employeur reste la personne aidée qui endosse donc et aussi les responsabilités juridiques et en cas de conflits cela peut vite être un souci.
  • soit sur le statut de particulier employeur, mais les mêmes risques en cas de conflits peuvent exister au même titre qu’un service mandataire.

Le service prestataire est donc le plus rassurant et de plus, il se charge aussi des différentes aides auxquelles vous pouvez prétendre, ce mode reste donc le meilleur choix.

Les auxiliaires de vie sont les personnes qui travaillent au sein des établissements dédiés, médicalisés, du type EHPAD. Bien souvent c’est l’ultime recours quand la personne ne peut plus être maintenue à son domicile.

On peut compter sur des aides à domiciles expérimentés et compétents pour une prise de médicaments dans le cas où la personne peut rester chez elle.

Une structure comme une agence indépendante d’aide à domicile recrute avec soins son personnel, ce sont des personnes confirmées et qui sont rigoureuses qui seront choisies également selon le degré d’affinité qui se créera avec la personne à aider.

Pour chaque maladie précise, maladie dégénérative, les aides à domicile sont formés et expérimentés, c’est le cas pour la maladie d’Alzheimer notamment.

Une rencontre se fait ainsi au préalable pour mettre les choses en place avec la famille et la personne qui devra être aidée. L’agence ou la structure prend en compte vos désirs et vous présente si cela est nécessaire plusieurs personnes pour répondre à vos souhaits.

Parmi les aides qui peuvent être apportées, il y a l’aide au lever, à l’habillage, l’aide au ménage, les promenades, les loisirs, la préparation des repas…

Noter ce contenu

Leave a Reply 0 comments

Leave a Reply: