Les appareils auditifs

L’hyperacousie, les acouphènes sont les causes les plus fréquentes de la perte d’audition, mais les problèmes d’auditions sont  très variés. Dans tous les cas et pour toutes les personnes adultes ou enfants, la perte d’audition représente un handicap important.

Sur une ou deux oreilles, cette cause affecte la qualité de la vie, la perte d’audition peut être progressive, liée à la vieillesse, elle peut être brutale, elle peut aussi être présente dès la naissance.

Toutefois, des solutions existent pour améliorer, dans bien des cas, cette déficience, parmi elles on retrouve les appareils auditifs.

appareil-auditif

Les différents troubles qui engendrent une perte de l’audition

Comme nous venons de le dire, la perte d’audition est liée à des cas divers et variés, elle peut concerner le conduit auditif externe, de l’oreille moyenne ou de l’oreille interne. Cela peut provenir de plusieurs causes dont une blessure à l’oreille qui aurait pu provoquer un traumatisme. Une pression sur le nerf auditif. Une infection, des causes liées aussi à des prises de médicaments, une exposition à des substances chimiques, l’âge etc…

Pour ce qui concerne l’hyperacousie, on ne détermine pas correctement et encore les causes, mais on note qu’une exposition trop prolongée à des niveaux sonores élevés, ou encore un traumatisme crânien, choc ou infection peuvent entraîner cet état. Pour les acouphènes, les causes sont variées et restent à peu près les mêmes, on peut y ajouter, la maladie de Ménière, des troubles qui peuvent altérer l’irrigation sanguine de l’oreille et aussi des otites à répétition.

C’est une hypersensibilité de l’ouïe et une intolérance à certains sons qui caractérisent le plus souvent une hyperacousie. D’autres symptômes comme des douleurs, des migraines, des nausées peuvent être présents.

Les bruits parasites dans l’oreille, des sifflements, des bourdonnements caractérisent les acouphènes. Les niveaux et la fréquence varient d’une personne à une autre.

Traitements et appareils auditifs

Bien évidemment chacun des troubles qui pourront être constatés nécessitent des traitements appropriés, aussi les traitements dépendent donc des causes. La première chose est bien d’établir un diagnostic précis pour obtenir un traitement conforme.

La perte d’audition peut concerner une oreille ou alors les deux. En tout état de cause, dès que cette perte se fait ressentir, il est préférable de consulter un spécialiste pour établir ce diagnostic. Parmi les traitements qui sont administrés on retrouve souvent, la mise sous corticoïdes, une oxygénothérapie en caisson hyperbare, une pose d’implant, une intervention chirurgicale parfois nécessaire selon les cas, des solutions hypertoniques et enfin l’utilisation d’un appareil auditif. Les appareils auditifs se caractérisent également sous différentes formes, on trouve ainsi des appareils qui peuvent être assez visibles et d’autres à l’inverses qui sont vraiment invisibles, aussi à ce sujet, il est intéressant de voir les modèles de petites tailles.

Pour le traitement en matière de hyperacousie, le plus souvent c’est une rééducation de l’oreille qui est engagée à l’aide d’un générateur de bruit blanc, tout comme une thérapie de désensibilisation peut être engagée également. Il y a aussi des traitements complémentaires pour gérer le stress, de la sophrologie ou de la relaxation qui sont parfois conseillés.

Au niveau des acouphènes et malheureusement il n’existe pas encore de traitements à proprement parlé, on évoque plutôt des thérapies qui visent à soulager ces désagréments, des thérapies comportementales ou sonores, de l’ostéopathie et aussi de l’homéopathie et de l’acupuncture..

Pour en revenir aux appareils auditifs et notamment pour les modèles désormais disponibles, on trouve aujourd’hui un choix pour obtenir un appareil performant mais surtout invisible.Toutes les plus grandes marques reconnues sur le marché et pour ce secteur précis proposent de nos jours des appareils minuscules mais vraiment surprenant d’efficacité.

Cela engendre la miniaturisation des composants, mais cet état de chose a permis de créer ces minuscules appareils. On trouve des appareils selon deux versions, soit en intra-auriculaires, qui se placent donc dans l’oreille, soit en contour d’oreille qui sont donc plus imposants et surtout plus larges, environ 2,5 cm.

Selon les cas, pour un appareil intra-auriculaire, celui-ci est fabriqué sur mesure et une fois qu’il est implanté dans l’oreille, on ne peut le distinguer. C’est ce type d’appareil auditif qui est donc considéré parmi les appareils invisibles ou qui sont de très petites tailles. Bien sûr, pour un appareil auditif de ce genre, il faut qu’il y ait une perte auditive entre légère à moyenne, pour des cas beaucoup plus graves, les solutions en ce domaine sont beaucoup plus restreintes.

Les appareils auditifs sont de véritables petits bijoux technologiques et, forcément, en tant que tel, leur prix est assez élevé. Toutefois, selon les cas, selon les âges, et en France, des prises en charge existent. Après diagnostic effectué et, dans le cadre d’une prescription pour un appareil auditif, selon les mutuelles et les complémentaires santé, sachant qu’une base de remboursement Sécurité Sociale intervient aussi, il est nécessaire de demander des devis pour connaître les bases de remboursement prévues. Cela permet de connaître le montant à charge.

En conclusion, si l’appareil auditif peut, selon les cas, procurer un bien-être mais surtout un mieux-être, il est donc essentiel de pouvoir se renseigner, au mieux et au plus vite en cas de défaillance auditive, sur les éventualités qui concernent ces prothèses auditives. N’hésitez-pas ! 

Leave a Reply 0 comments

Leave a Reply: