Les bons conseils pour vaincre une insomnie

Selon l’Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV) ce sont près de 18 % des français qui souffrent de problèmes d’insomnie. Les conséquences d’un manque de sommeil engendrent des problèmes de fatigue, de stress, de manque de concentration, de la prise de poids, de l’irritabilité, et bien sûr, les somnifères ne sont pas vraiment la meilleure solution pour remédier à ces problèmes. 

vaincre-insomnie

L’insomnie sous toutes ses formes

Le manque de sommeil caractérise donc une insomnie, en qualité et en quantité. Bien souvent l’insomnie présente une difficulté à l’endormissement, plusieurs éveils nocturnes, mais surtout un réveil avec la triste sensation d’être encore plus fatigué que la veille. De ce fait et, comme nous l’avons abordé en introduction, les conséquences d’un manque de sommeil sont nombreuses.

L’insomnie peut être transitoire ou récurrente. La transitoire sera liée à des périodes de la vie qui produisent pendant un certain temps une insomnie, c’est le cas pour une appréhension pour un examen, un déménagement, après un deuil. La récurrente ou chronique présente donc un trouble du sommeil qui est fréquent et de l’ordre d’au moins trois fois par semaine et ce, depuis au moins trois mois.

Les causes de l’insomnie peuvent être médicales car certaines maladies chroniques, des douleurs, des problèmes respiratoires peuvent être liées à ce manque de sommeil.

Les maladies neuro-dégénératives, Alzheimer ou Parkinson nuisent également au sommeil. Une dépression est aussi souvent une cause de sommeil perturbé.

Toutefois et pour les cas d’insomnies les plus sévères, c’est souvent une trop grande activité cérébrale qui est en cause, de fil en aiguille, le stress, bien évidemment, n’est pas innocent à cet état de cause.

Que faut-il faire en cas d’insomnie ?

Selon le degré de l’insomnie, passagère ou bien présente et de plus en plus, les actions à entreprendre ne seront pas les mêmes.

Pour une insomnie passagère, certaines infusions de plantes peuvent aider à se calmer, c’est le cas des plantes sédatives comme la valériane ou la passiflore et autres que vous pouvez acheter en ligne à la parapharmacie Lasante.net toute comme la mélatonine qui peut être également un bonne alternative.

Pour une insomnie récurrente ou chronique, la première des choses à faire est de voir un médecin spécialiste du sommeil. En effet, les causes des troubles peuvent être si nombreux, que le meilleur diagnostic à apporter ne peut être qu’une enquête très bien menée sur votre sommeil et aussi sur votre horloge biologique. Des examens peuvent être faits dans des centres spécialisés, c’est le cas des polysomnographie, polygraphie ventilatoire…

Il reste toujours préférable à faire suivre son manque de sommeil par un spécialiste plutôt que d’envisager prendre des somnifères qui, à la longue, sont addictifs. Trop de personnes utilisent ces médicaments pendant bien trop longtemps, alors, qu’à la base, ils ne sont faits que pour un usage ponctuel. Les somnifères et outre leurs effets, d’accoutumance psychologique et physiologique ont aussi des effets indésirables liés à la perte de mémoire. De plus, ils ne produisent pas plus un meilleur sommeil.

La meilleure chose est de revoir son mode de vie, pas de repas trop copieux, pas de prises de caféine, alcool, tabac abusives.

Pas de chambre trop surchauffée non plus. Bien sûr, l’usage des smartphones, des jeux vidéos et de toutes les technologies connectées sont à bannir au moment du coucher.

En effet, il faut savoir que les leds bleu de tous les appareils connectés perturbent le sommeil aussi, il est fortement recommandé de ne pas mettre ces appareils dans la chambre.

L’hygiène de vie est très importante dans la qualité du sommeil, il est donc préférable de revoir ses habitudes avant de décider automatiquement de prendre des médicaments pour mieux dormir.

Leave a Reply 0 comments

Leave a Reply: