Limiter ses dépenses ophtalmologiques, c’est facile !

Comment limiter ses dépenses ophtalmologiques

Toutes les personnes qui portant des lunettes ou des lentilles pourront vous le dire : cela coûte cher ! En effet, les lunettes sont souvent hors de prix, surtout lorsqu’on veut y mettre de la marque. De plus, la consultation chez un spécialiste reste relativement chère également. Mais pas de panique, nous allons vous donner quelques conseils qui devraient certainement vous aider à limiter vos dépenses en ophtalmologies !

Avoir une bonne mutuelle, c’est pratique

Le premier conseil que nous pouvons vous donner est tout simplement d’avoir une bonne mutuelle. Pour trouver celle qui peut vous convenir, vous pouvez comparer et trouver une mutuelle santé pas cher en ligne directement.

En effet, si vous portez des lunettes ou des lentilles, vous devez certainement savoir à quel point cela peut vous revenir cher sans mutuelle. Néanmoins, vous devez tout de même savoir que les frais d’optique sont également pris en partie en charge par l’assurance maladie, mais à moindre coût. Avoir une mutuelle vous pourrez facilement compléter ce qui doit l’être. Votre reste à charge sera donc moindre, voire même à zéro dans certains cas. Quoi qu’il en soit, la CPAM pourra couvrir votre besoin en ophtalmologie en fonction de différents critères :

  • L’âge du bénéficiaire.
  • Les tarifs de convention.
  • L’acte pratiqué par le spécialiste.
  • Le secteur de convention de l’ophtalmologue.

Notons également que les barèmes de remboursement de la sécurité sociale s’élèvent à 60% des honoraires de l’ophtalmologue qui appartiennent au régime général. Il est également de 75% pour les spécialistes affiliés au régime de la SCNF et de 100%, pour les personnes ayant des affections de longue durée (ADL) ainsi que les bénéficiaires de l’aide médicale d’État ou de la complémentaire santé solidaire.

Comme vous pouvez le constater, une mutuelle doit être vraiment prise pour que vous pussiez facilement vous faire rembourser les dépassements d’honoraires. Il est important de noter que la mutuelle prend en charge les frais liés à l’achat de matériel optique. Notons également qu’une excellente mutuelle pourra vous garantir sur les différents frais suivants :

  • Un forfait lunette (qui comprend deux verres et une monture) : le renouvellement pourra se faire manière annuelle ou tous les deux ans selon l’option choisie.
  • Un forfait pour la monture : soit un prix fixe comme 200€, par exemple, soit 100% BR en fonction de l’offre à laquelle vous avez souscrit.
  • Des lunettes avec verres simples.
  • Des lunettes avec verres complexes.
  • Certaines mutuelles peuvent également vous donner un bonus si vous n’avez pas renouvelé vos lunettes depuis trois ans, par exemple.

Quoi qu’il en soit, ce n’est pas parce que vous avez besoin d’une mutuelle rapidement que vous ne devez pas prendre le temps de choisir cette dernière. En effet, il est impératif d’opter pour celle qui vous proposera les meilleures garanties. Néanmoins, le pris mensuel de cette dernière doit vraiment vous convenir également : il n’est pas utile de payer une mutuelle qui vous coûte plus cher que ce qu’elle pourrait vous rembourser, par exemple.

Respecter le parcours de soins que l’on aura pu vous conseiller

Aller voir un ophtalmologue pour la première fois n’est pas forcément simple. En effet, vous pouvez parfaitement respecter le parcours classique pour espérer payer moins cher ce dernier. Dans un premier temps, il est impératif de contacter votre médecin traitant. En effet, c’est ce dernier qui pourra vous orienter vers un spécialiste. Il vous prescrira une consultation pour aller voir un ophtalmologue et cela vous coûtera, par déduction beaucoup moins chère que de prendre directement rendez-vous avec un spécialiste.

Néanmoins, il est important de noter que si vous souhaitez simplement refaire votre ordonnance de lunette ou de lentilles, par exemple, il est possible de passer directement voir votre ophtalmologue : en effet, vous n’aurez pas à vous embêter à passer d’avoir voir votre médecin traitant qui lui vous enverra avec une ordonnance chez votre spécialiste.

Si vous souhaitez éviter de payer trop cher votre consultation chez l’ophtalmologue, nous vous conseillons fortement de faire attention au conventionnement de ce dernier. En effet, vous serez mieux remboursé si vous choisissez un spécialiste conventionné secteur 1. Et cela est valable pour tous les spécialistes que vous serez amenés à voir.

Notons également que vous pourrez avoir des rendez-vous plus rapides chez un spécialiste de secteur 2 ou 3. Néanmoins, vous aurez un remboursement moindre contrairement à un ophtalmologue de secteur 1, par exemple. Rappelons aussi qu’un ophtalmologue de secteur 2 pratique des dépassements d’honoraires maîtrisés, tandis que celui de secteur 3 pratique tout simplement les prix qu’il veut.

Profitez du panier 100% remboursé

La dernière solution que vous avez est tout simplement de profiter d’un panier 100% remboursé. Ce dernier était connu sous le nom de « reste à charge zéro ». Néanmoins la réforme 100% santé est entrée en vigueur au 1er janvier 2020. Cela permet tout simplement de rembourser de manière intégrale des frais liés à l’achat de lunettes, montures et verres compris, ce qui est plutôt une bonne nouvelle.

Dans le cadre de cette réforme, les opticiens sont dans l’obligation de proposer des gammes de lunettes qui seront entièrement remboursées. C’est donc la personne concernée qui devrait choisir si elle opte pour des lunettes totalement remboursées ou si elle veut plutôt une monture d’une autre marque, par exemple. Mais le but de cette réforme est vraiment de mettre tout le monde sur un même pied d’égalité concernant les lunettes.

Notons également que l’opticien doit pouvoir proposer une gamme de produits qui puisse s’adapter à tous types de correction également. Comme vous pouvez le remarquer, il est parfaitement possible de réduire fortement ces coûts en termes d’optique. Mais il est tout de même important de retenir qu’une bonne mutuelle est primordiale, sans oublier que le conventionnement de votre spécialiste est un détail important à prendre en compte. N’oublions pas que la nouvelle réforme est entrée en vigueur récemment : vous pouvez donc bénéficier de montures qui seront complètement remboursées. Vous n’allez donc plus payer des milles et des cents pour pouvoir avoir des lunettes ou des lentilles ! Plutôt pratique, non ?

Leave a Reply 0 comments

Leave a Reply: