Quels remboursements pour les soins dentaires ?

remboursement soins dentaires

En France, les frais liés aux soins dentaires sont ceux dont le remboursement est le moins satisfaisant auprès de la Sécurité Sociale. Dès lors, la plupart des individus ne se traitent pas les dents, afin d’éviter de payer des montants exorbitants. Toutefois, la mutuelle demeure un excellent moyen de bénéficier des soins dentaires avec un taux de remboursement alléchant. Elle permet de compléter le montant des remboursements de votre Sécurité Sociale. Découvrez ci-dessous, comment les différents remboursements sont effectués après votre passage chez le dentiste.

Le point sur le devis dentaire

Avec un devis dentaire, vous êtes informé par avance du montant des soins dentaires que votre chirurgien-dentiste vous a prescrit. De même, le montant qui sera remboursé par votre Sécurité Sociale vous est également communiqué. En réalité, le devis dentaire est une obligation énoncée par le Code de déontologie des chirurgiens-dentistes en son article 33.

Ce document mentionne également les caractéristiques des prothèses à réaliser ou des implants tels que leur provenance et leur typologie, le coût de chacune des prothèses de même que les honoraires des différents praticiens. Le montant des soins « Hors Nomenclature » est également précisé de même que ceux qui sont pris en charge. Retrouvez ls démarches à suivre pour devis dentaire adpassurances.fr. Toutes les informations nécessaires vous seront fournies.

Le remboursement réalisé par la Sécurité Sociale

sécurité sociale remboursement dentaire

S’agissant des prothèses dentaires, elles bénéficient d’une prise en charge qui représente 70 % du montant de base établi par la Sécurité Sociale. Or, les montants que les dentistes facturent sont nettement plus importants que les remboursements effectués par les mutuelles. Dès lors, en l’absence de mutuelle, il faudra vous préparer à un reste à charge particulièrement élevé.

De plus, le traitement des maladies parodontales n’est pas remboursé par la Sécurité Sociale. Les pathologies parodontales qui sont remboursées à hauteur de 70 % sont la ligature métallique, l’attelle métallique, le détartrage complet sous et sus-gingival et la prothèse attelle pour contention. En cas d’insomnie due à un problème d’orthodontie, les traitements y relatifs ne seront absolument pas pris en charge par votre Sécurité Sociale.

Le cas des remboursements forfaitaires de la mutuelle santé

Auprès de votre mutuelle, vous bénéficiez d’un remboursement forfaitaire qui est mis à votre disposition de manière annuelle ou biannuelle. Il est dévolu à l’issue de la prise en charge de vos différents frais dentaires.

Toutefois, notez que lorsque le montant de vos frais dentaires est au dessus de ce qui est attribué par la mutuelle, vous devrez supporter les frais supplémentaires.

Les remboursements en pourcentage de la mutuelle

Pour ces remboursements, les mutuelles proposent des taux de 100 %, de 200 %, de 300 % et même de 800 %. Ainsi, pour un taux de 200 % par exemple, la mutuelle remboursera 200 % de la base fixée par la Sécurité Sociale pour son remboursement. Dès lors, pour une couronne dont la base de remboursement est évaluée à 107,50 euros, le montant du remboursement de la mutuelle sera de 107,50 X 2 soit 215 euros.

Notez que certaines mutuelles rembourseront à 200 %, mais qu’elles opéreront une déduction du remboursement de votre Sécurité Sociale. Soyez donc très vigilants.

Leave a Reply 0 comments

Leave a Reply: