Végan : Comment lutter contre les carences ?

vegan lutter contre les carences

Avec une alimentation vegan, il est important de prévenir les carences. Pour être plus précis, il est essentiel d’avoir un apport suffisant en protéines, vitamines, oméga-3, fer, sélénium, iode et calcium. Vous devez y veiller pour pouvoir couvrir l’ensemble des besoins en nutriments essentiels. De plus, les aliments végétaux sont souvent moins riches en nutriments que les aliments d’origine animale pour ne pas citer que la vitamine B12. On n’en trouve que dans les produits d’origine animale. Alors, découvrez comment éviter les carences avec un régime alimentaire vegan.

Les compléments alimentaires Myveggie

Les ingrédients des produits Myveggie sont sélectionnés soigneusement et c’est ce qui différencie les compléments Myveggie des autres. Ces produits made in France sont conçus pour votre santé et bien-être.

Il y a des produits cosmétiques et autres, mais ces professionnels de santé proposent également des compléments alimentaires en forme de microgranules. Cette forme est très efficace, car une gélule Myveggie correspond à 2 jusqu’à 4 gélules de poudres classiques. De plus, vous aurez à votre disposition de nombreux compléments en vitamines et minéraux, ce qui est essentiel pour éviter les carences pour un régime vegan.

Découvrez myVeggie complement alimentaire naturel en cliquant ici.

Approvisionnez-vous des nutriments essentiels

Il est important de manger équilibré et varié, et c’est d’autant plus vrai si vous êtes vegan. Vous devez avoir suffisamment de nutriments essentiels. Ainsi, pour y parvenir, il y a certains aliments qui en sont riches. En outre, vous pouvez aussi établir un plan nutritionnel afin d’éviter les risques de carences. Toutefois, il y a des compléments alimentaires qui peuvent vous aider.

Les omégas-3

Les omégas-3 sont responsables du maintien des fonctions cérébrales. Mais pas seulement, car ils ont également un rôle important à jouer dans le bon fonctionnement visuelles et cardiaques. La carence de ce nutriment peut entrainer des tremblements, des problèmes de vision ainsi que des faiblesses musculaires. Ces acides gras polyinsaturés essentiels doivent représenter 1 % des apports journaliers. Le poisson est la source principale d’oméga-3, mais comme un régime vegan ne permet pas d’en consommer, vous devez combler le manque par des huiles végétales riches en oméga-3 (huile de chanvre, de noix, de colza, de soja…) ou des noix. Cependant, certaines graines en sont également riches (les graines de lin, les graines de chia…).

Les protéines

Les 8 des 20 acides aminés, dont l’organisme a besoin, doivent être fournis par l’alimentation. L’organisme ne peut pas en produire alors qu’ils jouent un rôle important pour assurer le métabolisme des protéines. Ils contribuent au maintien et à l’augmentation de la masse musculaire alors, vous devez ingurgiter une moyenne de 0,8 g de protéines par kilos par jour. La viande, le poisson, les produits laitiers sont alors remplacés par des protéines végétales de bonne qualité dans un régime vegan. Afin d’éviter les carences, vous devez donc privilégier les légumineuses, les céréales complètes, les pommes de terre, les produits à base de soja… qui sont des meilleures sources de protéines végétales.

Gélules naturelles compléments

Les vitamines essentielles dont vous avez besoin

Les vitamines D

Les vitamines D remplissent des fonctions essentielles dans l’organisme, comme le maintien de l’ossature par exemple, pour n’en citer que cela. L’organisme peut subvenir à ces besoins en vitamines D grâce à une surexposition au soleil cependant, vous devez combler le manque avec votre alimentation. Les sources significatives en vitamines D sont d’origine animale comme le poisson ou l’anguille pourtant, on ne peut en trouver que rarement dans une alimentation à base de régime végétal (les chanterelles et certaines margarines). Dans ce cas précis, vous devez recourir aux compléments alimentaires afin d’éviter les carences qui peuvent entrainer un ramollissement osseux, une décalcification, etc.

Les vitamines B2 et B12

Les vitamines B2 interviennent dans de nombreux processus métaboliques. Elles sont surtout présentes dans les produits laitiers. Mais vous pouvez également en trouver dans les légumineuses, les noix, les céréales complètes, etc. Pour les vitamines B12, on peut en trouver une grande quantité dans les aliments d’origine animale alors afin d’éviter les carences, il est fortement recommandé de recourir aux compléments alimentaires. Sachez qu’une carence en vitamine B12 peut entrainer des anomalies psychologiques qui peuvent conduire à la dépression. Cependant, elles ne surviennent qu’après une longue période sans consommer des produits d’origine animale.

Les minéraux et oligoéléments

Le calcium est le minéral le plus présent dans l’organisme et son apport permet de maintenir la masse osseuse et la dentition. Il est recommandé de consommer 1000 milligrammes de calcium par jour et dans un régime vegan, privilégiez les légumes verts, les noix et les légumineuses pour éviter les carences. Cependant, les produits à base de soja et l’eau minérale en contiennent également.

Ensuite, il y a le fer et l’iode. Le premier contribue à la bonne formation des globules rouges. Le second est un élément de base pour la formation des hormones thyroïdiennes. Les aliments riches en fer adaptés au régime végétalien sont les légumes secs, les céréales complètes, les noix, etc. et ceux qui sont riches en iode sont les algues et les produits à base d’algues.

Enfin, les carences en zinc et en sélénium sont également dangereuses pour le métabolisme. Les graines oléagineuses, les noix ainsi que les céréales complètes sont des aliments riches en zinc. Les légumes, les champignons sont ceux qui sont riches en sélénium.

Leave a Reply 0 comments

Leave a Reply: