Mère porteuse : quelles sont les démarches aux USA ?

mère porteuse aux USA

Vous avez envie d’avoir un enfant ? Vous souhaitez faire appel à une mère porteuse ? Pas de panique, voici toutes les informations concernant la GPA aux États-Unis !

Quelle est la législation sur la GPA aux États-Unis ?

Il est important de prendre en compte qu’aux États-Unis les lois ne sont pas générales. En effet, ces dernières dépendent de chaque État. Ainsi, la législation concernant les mères porteuses n’est pas la même partout. Il faut savoir que certains pays seront plus favorables à ce système, tandis que d’autres pourront vraiment sanctionner les cliniques qui ont recours au GPA.

Quoi qu’il en soit, il est tout de même important de noter que majoritairement, c’est le recours à la GPA totale ou complète qui est utilisée. Donc, une mère porteuse aux USA se limite donc tout simplement à la grossesse et à l’accouchement : elle n’apporte aucun matériel pour le bébé.

Bien évidemment, avant de vous lancer là-dedans, il est tout de même important de bien choisir le lieu où vous allez avoir recours à une GPA. Certaines entreprises pourront mieux s’adapter à vos besoins et à vos envies que d’autres, par exemple.

Quelles sont la nationalité et l’affiliation du bébé ?

Nationalité d'un enfant aux USA

Lorsque l’on a recours à une GPA, il est tout de même intéressant de savoir à quelle nationalité va appartenir votre bébé. Notons également que tous les enfants nés sur le territoire américain peuvent avoir la nationalité américaine. Ils seront donc vus comme citoyen américain, même si les parents viennent d’horizons différents.

Par la suite, l’enfant pourra adopter la nationalité française. Mais il faut tout de même que l’un des parents soit de nationalité française et que sa paternité soit reconnue par l’État français.

Aussi, il faut prendre en compte que lorsque l’on a recours à une GPA aux États-Unis, deux éléments fondamentaux sont à prendre en compte : le pré-birth et le post-birth. Ces derniers sont délivrés afin de :

  • Garantir aux parents le fait qu’ils apparaîtront bien sur l’acte de naissance. Ainsi, ils seront vus comme les parents légaux de l’enfant.
  • Éliminer tout droit ou obligation sur le bébé de la part de la mère porteuse. Bien évidemment, si cette dernière a un conjoint, il n’aura aucun droit sur l’enfant non plus.

Combien coûte le recours à une mère porteuse ?

Si vous souhaitez faire votre GPA aux États-Unis, il est tout de même important de prendre en compte que cela représente un budget. En effet, vous devrez débourser entre 80 000 et 240 000€. Différents critères sont pris en compte pour établir ce budget :

  • Le besoin de dons de gamètes.
  • L’État dans lequel est réalisée la GPA.
  • Le nombre de tentatives de FIV qui seront nécessaires.
  • Les techniques complémentaires à la FIV.
  • Les conditions de la mère porteuse.

Cette liste n’est pas exhaustive, mais cela vous donne tout de même une idée de ce qui est pris en compte.

Comme vous pouvez le constater, avoir recours à une GPA peut vraiment être quelque chose de cher. Mais lorsque l’on souhaite réellement un enfant, il faut tout faire pour que cela puisse fonctionner !

Leave a Reply 0 comments

Leave a Reply: