Arthrose du genou : traitement et solution

L’arthrose est la cause la plus fréquente des douleurs aux genoux. Si l’âge est souvent mentionné parmi ses origines, elle survient également chez les personnes qui sollicitent beaucoup leur articulation du genou : les athlètes par exemple. Dans certains cas, les facteurs génétiques entrent aussi en jeu. De toute manière, sachez qu’il existe des solutions pour soulager les symptômes d’une arthrose du genou et améliorer la qualité de vie. On vous révèle tout.

arthrose du genou

Qu’est-ce que l’arthrose ?

L’arthrose, également appelée arthrite d’usure, est une affection au cours de laquelle le cartilage qui sert de coussin entre les articulations est usé. Ainsi, les os des articulations se frottent les uns contre les autres. Cette affection touche généralement le genou, la hanche, la colonne vertébrale et les articulations de la main. Le stress engendré par cette situation entraîne des douleurs, des gonflements, des raideurs, une diminution de la capacité de mouvement et, parfois, la formation d’éperons osseux.

La chondropathie, un lien avec l’arthrose ?

La chondropathie rotulienne, connue également sous le nom de chondromalacie, est la cause la plus fréquente de la douleur au genou. Il s’agit de la dégénérescence du cartilage qui n’arrive plus à assurer sa fonction d’absorber les chocs et protéger les os de l’articulation. Bien que les femmes soient les plus touchées par cette affection, elle survient aussi chez les personnes qui effectuent des mouvements récurrents du genou, comme les athlètes, les personnes actives, les adolescents, etc.

Elle est principalement causée par une utilisation excessive du genou et, pour cette raison, est souvent appelée « syndrome de surutilisation ». La chondropathie est aussi liée à la faible production de cartilage ou de liquide synovial qui joue le rôle de protecteur et de lubrifiant des articulations. Ce problème arrive notamment en cas de blessure ou de luxation du genou, à des altérations structurelles, à l’arthrite, à l’hérédité ou à une chirurgie antérieure.

La chondropathie est donc une cause fréquente d’une arthrose.

Solution pour soulager les douleurs d’arthrose du genou

Faire de l’exercice physique régulier

Pratiquer une activité physique soutenue est essentiel en cas de problème d’arthrose, quel que soit l’âge. En effet, il est important de renforcer les muscles qui entourent le genou afin d’apporter un soutien et une stabilité optimale. De cette manière, l’articulation en cause reçoit moins de pression ce qui diminue les sensations douloureuses. De plus, c’est le moyen le plus efficace pour entretenir la mobilité et la flexibilité du genou.

L’exercice est également excellent pour perdre du poids, améliorer la posture et réduire le stress. Vous ressentirez moins les symptômes.

Garder un poids sain

La surcharge pondérale aggrave l’arthrose, car elle sollicite davantage certaines articulations notamment celle du genou. Il est donc important de suivre un programme pour retrouver un poids approprié selon votre morphologie avant que les symptômes ne se compliquent.

Opter pour la physiothérapie

Si vous avez des difficultés à accomplir vos activités quotidiennes, la physiothérapie ou l’ergothérapie peut vous aider. Les physiothérapeutes vous apprennent différents moyens pour renforcer vos muscles et améliorer la souplesse de votre articulation. Les ergothérapeutes, quant à eux, vous apprennent comment effectuer les tâches du quotidien avec moins de douleur.

Appareils d’assistance

Certains appareils peuvent vous être utiles pour vous assister dans vos activités de tous les jours. Si vous souffrez d’arthrose du genou, des hanches ou des pieds, vous pouvez opter pour des chaussures ou des semelles intérieures spéciales. Ces équipements absorbent les chocs et peuvent aider à soulager la pression sur les articulations de vos jambes lorsque vous marchez. Pour les semelles spéciales, ils peuvent aider à répartir votre poids plus uniformément. Les orthèses et les soutiens de jambes fonctionnent également de la même manière.

Si l’arthrose de votre genou affecte votre mobilité, vous devrez peut-être utiliser une aide à la marche, telle qu’un bâton ou une canne. Tenez-la du côté opposé de votre corps par rapport à la jambe touchée afin qu’elle supporte une partie de votre poids.

Les traitements contre l’arthrose

Les médicaments pour calmer l’arthrose du genou

  • Les analgésiques et les anti-inflammatoires : il s’agit notamment de médicaments en vente libre tels que l’acétaminophène (Tylenol), l’ibuprofène (Advil, Motrin), le paracétamol (Doliprane) ou le naproxène sodique (Aleve). Attention à ne pas prendre ces médicaments pendant plus de 10 jours sans consulter votre médecin. Une prise prolongée augmente les risques d’effets secondaires. Dans le cas où ces substances ne sont pas efficaces pour soulager votre douleur, vous pouvez demander à votre médecin de vous prescrire des molécules plus puissantes.
  • Des injections de corticostéroïdes ou d’acide hyaluronique dans le genou. Les stéroïdes possèdent une puissante vertu anti-inflammatoire ce qui atténue la douleur. L’acide hyaluronique aide à la lubrification à l’intérieur de la capsule articulaire.
  • La crème de capsaïcine : elle agit en bloquant les nerfs qui envoient des messages de douleur dans la zone traitée. Elle prend généralement un peu de temps avant de faire effet. Vous devriez ressentir un certain soulagement dans les deux premières semaines d’utilisation, mais il se peut aussi qu’un mois s’écoule avant que le traitement ne soit pleinement efficace.

Traiter l’arthrose avec la chirurgie

Dans le cadre d’une arthrose, la chirurgie n’est indiquée que lorsque tous les autres traitements sont inefficaces. L’intervention peut également avoir lieu si l’articulation est fortement endommagée.

L’opération se fera sous la responsabilité d’un chirurgien orthopédiste. À la suite de l’intervention, les symptômes peuvent considérablement diminuer et la mobilité ainsi que la qualité de vie se voit nettement améliorer.

Toutefois, il n’existe aucune garantie que la chirurgie éliminera complètement les symptômes. Il est possible que les douleurs et les raideurs du genou persistent.

Laisser un commentaire 0 commentaires

Laisser un commentaire: