Patch Evra - Guide d'utilisation

En tant que femme, vous avez le choix entre plusieurs moyens de contraception différents. En France, le plus utilisé est la pilule. Plus de 32 % des femmes françaises âgées de 20 à 44 ans utilisent la pilule, contre 18 % pour le stérilet et 12 % pour les préservatifs.

La pilule est une méthode hormonale. Il existe d’autres solutions contraceptives hormonales dont le patch également appelé timbre contraceptif ou dispositif transdermique. S’il est moins connu, puisqu’il utilisé par moins de 3 % des femmes, il est pourtant tout aussi efficace. Il se colle directement sur la peau et doit être changé toutes les semaines pendant 3 semaines, suivies d’une semaine sans patch, puis d’un nouveau cycle de 3 semaines, et ainsi de suite.

L’utilisation du patch est relativement simple. Il nécessite une prescription médicale de la part d’un professionnel médical. Comme n’importe quel autre moyen de contraception, le patch possède des avantages et des inconvénients que nous allons vous présenter au sein de cet article. Nous reviendrons également sur les différentes informations à connaître pour acheter et utiliser un patch contraceptif.

Présentation du patch Evra : composition, posologie

Parmi les patchs contraceptifs présents sur le marché nous allons spécifiquement nous intéresser au patch Evra. Il est l’un des plus utilisés. Il s’agit d’un patch contraceptif combiné. En effet, comme pour les pilules combinées, il utilise deux principes actifs pour bloquer l’ovulation et la nidation. Le premier est l’œstrogène éthinylestradiol et le second est le progestatif norelgestromine.

Le patch prend la forme d’un petit adhésif d’environ 5 cm sur 5 cm. Il se colle sur la peau à un endroit sec, propre et sans pilosité. Ensuite, le dispositif transdermique va délivrer une certaine quantité d’hormone toutes les 24 heures.

Comme toutes les méthodes contraceptives hormonales le patch Evra nécessite une prescription médicale pour pouvoir être acheté. En effet les hormones peuvent entraîner certaines complications pour les personnes à risque.

Fonctionnement et efficacité du patch comme moyen de contraception

Avant d’appliquer le patch il faut choisir une zone propre de la peau et qui est également sèche, intacte, saine et sans pilosité. Les zones les plus souvent utilisées sont les fesses, le torse (pas sur les seins), l’abdomen ou la face extérieure du haut du bras. Faites attention à ce qu’aucun vêtement trop serré ne vienne frotter contre le patch et le décoller.

Le premier patch doit être placé lors du 1er jour des règles. Il faut le garder pendant une semaine, et le remplacer par un nouveau timbre le 8e jour à la même heure. Faire de même, le 15e jour. Puis, le 22e jour, c’est-à-dire quand débute la 4e semaine, vous devez retirer le patch et rester une semaine sans dispositif transdermique. Une fois cette semaine d’intervalle terminée, vous devez recommencer un cycle de trois semaines suivi d’une pause d’une semaine et ainsi de suite.

Toutes les 24 heures, le timbre contraceptif Evra va délivrer environ 0,339 mg d’éthinylestradiol et 0,203 mg de norelgestromine.

Le patch contraceptif assure une efficacité de 99,25 %, c’est-à-dire similaire aux autres méthodes de contraception hormonales. Sachant qu’il n’existe aucune solution sûre à 100 %. Cependant, pour atteindre une telle efficacité, il est important de bien suivre à la lettre les règles d’application du dispositif transdermique que nous venons d’expliciter.

Avantages et inconvénients de ce mode de contraception

Le timbre contraceptif présente plusieurs avantages :


✓ Contrairement à la pilule, vous n’avez pas à penser à prendre chaque jour votre traitement. Il suffit d’y penser toutes les semaines. Ce qui réduit les risques d’oubli.

✓ Il est relativement discret et peu contraignant.

✓ Il est très simple d’utilisation.

✓ Les effets secondaires sont moins présents que pour la pilule, car les doses d’hormones sont inférieures.

✓ Bien sûr, vous pouvez sans problème prendre une douche, un bain ou vous baigner avec le patch Evra. Il est conçu pour résister à l’eau.

Mais il présente également quelques inconvénients :


✗ Comme toutes les méthodes contraceptives hormonales, le patch peut entraîner divers effets secondaires.

✗ Il est visible quand vous êtes nue, en sous-vêtements ou en maillot de bain. Ce qui peut être gênant.

✗ Vous devez vérifier régulièrement que le patch Evra n’est pas décollé ou abimé.

✗ Il ne faut pas oublier de le remplacer toutes les semaines.

✗ Il n’est pas remboursé par la Sécurité sociale.


Tous les moyens de contraception possèdent des avantages et des inconvénients. Vous devez peser chacun d’entre eux pour déterminer quelle solution vous convient la mieux.

Utiliser un patch pour la première fois : ce qu'il faut savoir

La première chose à faire est d’en discuter avec votre gynécologue ou votre médecin. De toute façon, le patch nécessite dans tous les cas une prescription médicale.

Vous devez savoir qu’en tant que contraceptif hormonal, le timbre Evra peut entraîner de sérieuses complications selon votre facteur risque. Seuls le médecin ou votre gynécologue peuvent évaluer si le patch est contre indiqué ou non pour vous.

Si rien ne s’y oppose, vous devrez appliquer le patch Evra en suivant les règles que nous présentées plus haut : appliquer le timbre sur une peau sèche, propre et sans poils ; coller le premier patch lors du 1er jour des règles ; changer de patch chaque semaine le même jour et à la même heure ; et faire une pause d’une semaine sans dispositif transdermique lors de la 4e semaine.

Astuce pour les têtes en l’air : pour ne pas oublier de remplacer votre patch Evra, nous vous conseillons d’installer un rappel hebdomadaire sur votre téléphone portable.

Peut-on acheter un patch contraceptif sans ordonnance ?

Nous avons déjà évoqué plusieurs fois cette question au cours de l’article. Non, il est impossible d’obtenir un patch contraceptif Evra sans une ordonnance médicale. Une prescription est obligatoire et vous pouvez vous la procurer auprès de votre médecin, de votre gynécologue ou d’une sage-femme.

Cette ordonnance se justifie puisqu’en tant que contraceptif hormonal, le patch peut engendrer certains problèmes de santés selon votre profil et votre prédisposition face à certains risques.

Patch Evra : le N°1 des patchs contraceptifs

Le patch contraceptif Evra est le principal dispositif transdermique disponible en France. Il est proposé par les laboratoires Janssen-Cilag.

Il s’agit d’un patch combiné utilisant à la fois un œstrogène et un progestatif. Le timbre contraceptif est une méthode de contraception relativement récente. Ce qui explique qu’il soit encore très peu utilisé.

Risques, effets secondaires et contre-indications

On retrouve les mêmes contre-indications, risques et effets secondaires que les pilules combinées et plus largement que les autres méthodes de contraception hormonales.

Ainsi, le patch Evra est contre indiqué pour les personnes souffrant d’hypersensibilité aux substances actives présentes dans la composition. Si vous avez des antécédents de thrombose veineuse ou artérielle, le patch Evra présente également un risque. Idem pour les femmes ayant régulièrement des migraines avec aura focale ou présentant des facteurs à risque de thrombose artérielle (hypertension, diabète…).

Ce type de contraceptif est également déconseillé pour les femmes enceintes et celles qui allaitent.

Concernant les effets secondaires, ils peuvent être très variés selon les personnes. Certaines peuvent ne ressentir aucun effet, quand d’autres peuvent souffrir de plusieurs effets indésirables. Les plus courants sont les suivants : maux de tête, nausées, tension mammaire, acné, irritation cutanée sur la zone de la peau où est appliqué le patch, changements d’humeurs, sensation de fatigue, douleurs abdominales et prise de poids.

Ces effets ne doivent en aucun devenir trop gênants. Auquel cas, il faut en discuter avec votre médecin pour trouver un moyen de contraception plus adapté. Soulignons que vous devez appliquer un seul patch à la fois. Vous devez également faire attention aux autres médicaments que vous prenez. De même, n’utilisez jamais deux méthodes contraceptives hormonales en même temps.

Notre avis : à qui est destiné le patch Evra ?

Le patch Evra s’adresse à toutes celles qui désirent utiliser un moyen de contraception, c’est-à-dire que ne souhaitent pas être enceintes. À noter qu’il n’existe pas à ce jour d’étude portant sur les adolescentes de moins de 18 ans. Le patch n’est donc pas conseillé pour ces personnes.

Avant de pouvoir acheter ce dispositif transdermique, vous devez d’abord vous assurer qu’il ne présente pas de risque pour votre santé. Une prescription médicale est donc obligatoire.

Le patch Evra est également une méthode contraceptive adaptée pour celles qui sont plus étourdies et qui ont l’habitude d’oublier de prendre leur pilule. Néanmoins, il faudra penser à changer le patch chaque semaine.

Dans tous les cas, si vous suivez conformément les règles d’application, le timbre Evra est un contraceptif efficace.

FAQ : on répond aux questions les plus fréquentes

Que faire en cas de patch décollé ?

Que faire en cas d’oubli de changement de patch ?

Que faire quand on désire aller dans l’eau ?

Où acheter le patch Evra et à quel prix ?

Vous retrouvez le patch Evra en pharmacie. Si celle-ci est fermée ou si vous ne désirez pas acheter le patch Evra devant d’autres personnes, vous pouvez réaliser votre achat auprès d’une pharmacie en ligne. Dans ce cas, nous vous conseillons la pharmacie en ligne Vitaemed, qui est l’une des références.

Que ce soit dans une officine classique ou sur internet, une ordonnance est nécessaire pour acheter un timbre contraceptif. La boîte de 3 patchs (1 mois) est vendue autour de 15 euros.


Voir aussi :
Pilule contraceptive
Anneau contraceptif
Pilule du lendemain
● Revenir à la page contraception

Patch Evra : avantages, inconvénients et conseils sur son utilisation
Noter ce contenu