Pilule contraceptive Minidril

La pilule est le moyen de contraception le plus utilisé. En effet, près de 50 % des femmes l’ont choisie et ce, pour différentes raisons. Elle est simple à prendre puisqu’elle ne demande pas de manipulation contrairement au préservatif féminin ou à l’anneau vaginal par exemple mais elle est surtout performante avec un taux d’efficacité de plus de 99 %.

Vous hésitez peut-être entre la pilule Cerazette, Qlaira ou Minidril qui sont les pilules contraceptives les plus prescrites ? Nous allons donc répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la pilule Minidril.

Présentation de la pilule Minidril

Minidril est un contraceptif oral combiné puisqu’elle est composée d’un estrogène et d’un progestatif. C’est une pilule de 2ième génération minidosée avec moins de 0,04 mg d’estrogène. Elle est également monophasique car chaque comprimé contient la même quantité d’hormones. Tous les comprimés ont donc la même couleur contrairement à la pilule Qlaira.

Elle est composée de deux agents actifs Lévonorgestrel et Ethinylestradiol et ses excipients sont : Povidone, Magnésium stéarate, Lactose, Amidon de maïs, Talc, Saccharose, Macrogol, Calcium carbonate, Povidone, Cire d’abeille blanche, cire de carnauba.

Minidril est également appelée Ovranette. C’est un pilule contraceptive vendue uniquement sur prescription médicale. Elle est élaborée par les laboratoires Pfizer. Elle se présente sous la forme d’une plaquette de 21 comprimés.

La pilule contraceptive Minidril est-elle vraiment efficace ?

La pilule Minidril est efficace à plus de 99 % et c’est pour cela qu’elle fait partie des plus prescrites en France. Son efficacité est due à ses hormones actives qui vont d’abord entraver le processus d’ovulation en laissant croire à l’organisme qu’une grossesse est déjà en cours.

Ces hormones vont ensuite allonger l’épaisseur de la glaire cervicale. Cette étape va compliquer le transport des spermatozoïdes vers l’utérus. Et pour finir, elles vont modifier la qualité de l’endomètre ou muqueuse utérine afin que l’implantation de l’ovule fécondé ne soit pas possible.

Connaissez-vous l’indice de Pearl ? Il a pour rôle de calculer l’efficacité d’une méthode contraceptive en se basant sur les éléments théoriques et pratiques. Sont donc pris en compte la fabrication et la nature de la pilule, son expérience etc. L’indice de Pearl pour la pilule Minidril est de 0,1 pour 100 femmes ce qui est un très bon résultat. Cela veut dire qu’elle a un excellent taux de satisfaction et que les médecins n’hésitent pas à la contacter.

Les autres atouts et effets sur le corps de cette pilule

Cette pilule contraceptive est ce que l’on appelle une pilule à climat progestatif. Cela implique que son principe actif en progestatif est plus important que l’œstrogène contenu dans chaque comprimé.

Minidril est donc une pilule qui est particulièrement adaptée aux femmes qui ont un profil oestrogénique. Il s’agit souvent de femmes qui ont des règles douloureuses, longues et abondantes avec des douleurs mammaires importantes.

Minidril serait également bénéfique sur la prévention et la diminution du cancer des ovaires notamment grâce à son action de blocage de l’ovulation.

Minidril et prise de poids

Vous avez très certainement entendu dire que la pilule faisait prendre du poids. C’est une idée reçue qui est fausse. Les pilules ne font pas grossir et notamment Minidril mais c’est vrai que certaines peuvent augmenter l’appétit. En ayant une alimentation équilibrée, nous vous rassurons, vous ne prendrez pas de poids.

Risques, effets secondaires et contre-indications

Comme toutes les pilules et les médicaments en général, Minidril peut provoquer des effets indésirables, avoir des risques ou des contre-indications. Nous allons vous les expliquer en détails.

Les effets secondaires


Des effets secondaires ont été constatés lors de la prise de Minidril :

● Hypertension artérielle, maladies des artères coronaires, infarctus du myocarde (très rares)
● Maux de tête
● Vertiges
● Troubles de la vision (rares)
● Affections du pancréas (très rares)
● Affection bénigne du foie, jaunisse
● Apparition de taches brunes sur le visage
● Galactorrhée
● Douleurs mammaires
● Augmentation du cholestérol, des triglycérides ou de la glycémie
● Nausées, vomissements
● Modification de l’appétit
● Douleurs abdominales
● Jambes lourdes
● Rareté des règles ou absence totale
● Nervosité
● Irritation des yeux si vous portez des lentilles de contact
● Acné
● Réactions allergiques
● Vaginite
Si vous avez l’un de ses effets indésirables ou un autre qui n’est pas dans cette liste, consultez votre pharmacien ou votre médecin.

Les contre-indications


Ne prenez pas Minidril ou prévenez votre médecin dans les cas suivants :

● Hypersensibilité aux agents actifs ou à l’une des composants de cette pilule contraceptive
● Accident thromboembolique veineux ancien ou récent
● Accident thromboembolique artériel ancien ou récent
● Si vous avez une prédisposition aux thromboses
● Si vous souffrez d’hypertension artérielle grave
● Si vous souffrez de troubles cardiaques
● Si vous avez du diabète avec lésions vasculaires
● Si vous souffrez d’une pancréatite
● Si vous avez ou avez eu une tumeur du foie
● Si vous souffrez d’une maladie du foie
● Si vous avez des antécédents de migraine graves
● Si vous prenez des produits de phytothérapie qui contiennent du millepertuis

Les risques


Il peut y avoir des risques à prendre la pilule Minidril si vous êtes une fumeuse de plus de 35 ans, si vous souffrez d’obésité, si vous avez des troubles de la coagulation sanguine, des troubles vasculaires et des problèmes d’hypertension artérielle.

Comment utiliser la pilule Minidril ?

Il peut sembler compliqué de comprendre la posologie d’une pilule mais vous verrez qu’il suffit de suivre tout simplement le sens de votre plaquette et de ne pas oublier de prendre la suivante.

Minidril est sous forme d’une plaquette de 21 comprimés. Il est important de suivre l’ordre indiqué afin de ne pas en oublier. Vous devez commencer votre plaquette le premier jour des règles. Notez bien ce jour car il devra être le même pour la reprise de la seconde plaquette.

Vous devez prendre les comprimés chaque jour, à la même heure et ce, pendant 21 jours. Une fois que vous avez fini la plaquette, donc au bout de 21 jours, vous devez faire une pause de 7 jours sans prendre de comprimés.

C’est pendant cette période que vos règles vont dans la majorité des cas vont apparaître. Rassurez-vous, pendant cette pause de 7 jours vous continuerez à être protégée d’une grossesse non désirée. Une fois les 7 jours passés, vous devez prendre le premier comprimé de la plaquette suivante. Le jour doit être celui du premier de la précédente plaquette.

Si vous prenez cette pilule contraceptive pour la première fois et sans jamais avoir pris une méthode de contraception hormonale, vous devez commencer la plaquette le premier jour de vos règles.

Si vous preniez un contraceptif oral combiné, vous devez prendre le premier comprimé de Minidril le lendemain de la prise du dernier comprimé actif.

Si vous aviez un anneau vaginal ou un patch, vous devez prendre le premier comprimé de la plaquette le jour du retrait de chaque dispositif ou au plus tard lorsqu’un nouveau dispositif devait être mis en place.

Si vous portiez un stérilet, vous pouvez prendre le premier comprimé le jour du retrait. Si vous aviez des injections, il faudra également le prendre le jour où vous auriez dû avoir vos prochaines injections.

Peut-on retarder ou avancer les règles avec Minidril ?

Il peut arriver que certaines femmes souhaitent retarder l’arrivée de leurs règles. Sachez que cela est possible avec Minidril. Pour cela, rien de bien compliqué ! Il suffit d’enchaîner deux plaquettes sur 42 jours sans faire la pause de 7 jours.

Il se peut également que vous souhaitiez à l’inverse anticiper leur arrivée. Pour cela, vous devez raccourcir la période d’arrêt de 7 jours.

Attention toutefois, il ne faut pas prendre moins de comprimés sur la plaquette. Il faut tous les prendre. Pour avancer ou reculer l’apparition des règles, il faut donc soit ne pas faire de pause entre 2 plaquettes soit la raccourcir.

Précautions à prendre en cas d’oubli

C’est l’inconvénient majeur avec la pilule contraceptive. En effet, le risque d’oubli est le point faible et au cas où cela vous arrive, nous allons vous expliquer comment réagir.

Si vous vous apercevez de l’oubli dans les 12 heures qui suivent l’heure habituelle, vous devez prendre immédiatement le comprimé que vous avez oublié. Poursuivez ensuite le traitement comme d’habitude en prenant le comprimé suivant à l’heure habituelle.

Si vous vous apercevez que vous avez oublié de prendre votre comprimé au-delà de 12 heures après l’heure habituelle, il faut savoir qu’il y a un risque de grossesse. Dans ce cas, vous devez prendre immédiatement le comprimé oublié même si cela implique que vous devez en prendre deux le même jour. Poursuivez ensuite la plaquette comme d’habitude. Il faut toutefois utiliser en complément une autre méthode contraceptive comme le préservatif par exemple et ce, pendant 7 jours.

En cas d’oubli, nous vous conseillons tout de même de consulter votre médecin. Il ne faut surtout pas prendre deux comprimés en une seule prise afin d’éviter une surdose.

Notre avis : à qui est destiné la pilule Minidril ?

La pilule Minidril est conseillée aux femmes qui recherchent une contraception efficace contre les grossesses non programmées et qui ne veulent pas ou ne peuvent pas utiliser un autre moyen de contraception tel que l’implant par exemple.

Minidril est également conseillée et prescrite dans le traitement des troubles menstruels. Il peut s’agir des douleurs abdominales mais également des saignements trop importants ou des règles irrégulières.

Minidril peut également être prescrite par votre médecin pour lutter contre l’endométriose et pour calmer les douleurs pelviennes.

Où acheter la pilule Minidril et à quel prix ?

La pilule Minidril n’est disponible sur prescription médicale. Vous allez donc devoir prendre un rendez-vous dans un cabinet médical pour obtenir une ordonnance. Une fois que vous l’avez, il vous suffit de vous rendre dans une pharmacie.

Vous avez également la possibilité d’acheter Minidril sur internet. C’est une solution pratique si l’on ne peut pas se déplacer chez son médecin, si on en a pas le temps ou lorsqu’il s’agit d’un renouvellement d’ordonnance.

Vous trouverez de nombreuses pharmacies en ligne ou des sites qui proposent la vente de médicaments dont Minidril. Nous vous conseillons toutefois de faire appel à un site avec une bonne réputation et avec des avis utilisateurs positifs.

C’est le cas de Vitaemed.com. Pour preuve de son sérieux, il vous faudra remplir un questionnaire médical pour pouvoir l’obtenir là où d’autres sites l’envoient sans poser la moindre question. Un médecin qualifié validera ce questionnaire. Il transmettra sa prescription à une pharmacie homologuée qui vous l’enverra sous 24 heures.

Le prix de la pilule Minidril sur le site de Vitaemed.com est de 44 euros les 3 plaquettes soit un traitement contraceptif pour 3 mois.


Pilule contraceptive Minidril : efficacité, avis, avantages et risques
3.9 (78.57%) 42 votes