Pilule contraceptive Zoely

Il a fallu attendre le 19 décembre 1967 et l’adoption de la loi Neurwith pour que l’usage des contraceptifs soit autorisé en France. De nos jours, plus de 76 % des femmes françaises âgées de 20 à 44 ans utilisent une méthode de contraception. Utilisée par plus de 32 % des femmes, la pilule est le premier moyen de contraception, devant le stérilet (18 %) et les préservatifs (12 %). Chez les femmes âgées de 15 à 29 ans, la pilule représente même plus de 78 % des moyens contraceptifs utilisés.

Entre les premières pilules lancées dans la première moitié du 20e siècle et les plus récentes datant des années 2000, les différentes pilules sont répertoriées à travers 4 générations. La pilule contraceptive Zoely est une pilule « combinée » intégrant à la fois un progestatif nomégestrol acétate et un œstrogène estradiol. Elle est monophasique, ce qui implique que tous les comprimés sont identiques.

La pilule contraceptive Zoely nécessite une prescription de la part de votre médecin ou de votre gynécologue. Le but même de la prescription est de savoir si vous présentez ou non des risques. Nous allons justement évoquer, au sein de cet article, tout ce qu’il faut savoir au sujet de cette pilule de 4e génération (présentation, efficacité, risques, effets secondaires,…).

Présentation de la pilule zoely : composition, posologie, etc.

Commençons par présenter la pilule contraceptive Zoely : comme indiqué en introduction, chaque comprimé est composé de deux hormones : 1,5 mg d’oestrogène estradiol et 2,5 mg de progestatif nomégestrol.

Elle se présente sous la forme d’une plaquette de 28 comprimés. Les 24 premiers comprimés sont blancs et actifs, c’est-à-dire qu’ils contiennent les deux hormones. Les 4 derniers comprimés sont jaunes et sont inactifs. Ces derniers permettent de terminer la plaquette en suivant le rythme d’un comprimé par jour, et sans avoir à faire de pause de 7 jours entre deux plaquettes, comme c’est le cas pour les pilules d’autres générations. Il faut commencer le traitement le premier jour des règles, et prendre un comprimé par jour à la même heure.

Cette pilule a l’avantage d’avoir des effets secondaires réduits. Cependant, comme beaucoup de pilules contraceptives, elle peut être déconseillée si vous présentez des risques plus élevés de thrombo-embolie veineuse (TEV) et de thrombo-embolie artérielle (TEA).

La pilule contraceptive Zoely est-elle vraiment efficace ?

L’efficacité de la pilule Zoely dépend essentiellement du respect de sa prise quotidienne. En tant que pilule monophasique, vous devez prendre un comprimé chaque jour à la même heure, et ce, pendant 28 jours en commençant lors du premier jour du cycle menstruel. Une fois la plaquette terminée, vous devez enchaîner le jour suivant avec une nouvelle plaquette.

En appliquant précisément cette méthode, la pilule contraceptive Zoely a un indice de « pearl « de 0,4. Ce qui signifie que sur 100 femmes, le nombre de grossesses est évalué à 0,4. Autrement dit, le taux d’efficacité de la pilule Zoely est de 99,6 %.

Ce taux est dans la moyenne des pilules contraceptives. Étant donné que le risque zéro n’existe pas, il est impossible de dire qu’une pilule soit « sûre » à 100 %. Mais si vous respectez les consignes, il n’y a aucune raison que vous ne tombiez pas enceinte. Pour ne pas oublier de prendre votre pilule, un petit rappel sur votre téléphone est une aide plus que bienvenue.

Les autres atouts et effets sur le corps de cette pilule

Chaque comprimé contient une hormone progestative et une hormone œstrogène. La première permet de mettre en sommeil l’ovulation. Elle va épaissir la glaire cervicale bloquant l’ascension des spermatozoïdes au-delà du col de l’utérus. Cela empêche tout simplement la fécondation d’avoir lieu. Elle permet également de rendre la muqueuse utérine inadaptée à l’implantation d’un embryon, bloquant la nidation.

L’œstrogène est naturellement présent dans le corps de la femme. Elle est utile à la croissance des organes sexuels féminins. Elle est également indispensable dans la composition osseuse. L’œstrogène est aussi une hormone essentielle pour le bon fonctionnement des règles. Elle joue aussi un rôle dans le désir sexuel de la femme. Selon différents experts, il semblerait que cette hormone permette également de réduire les maladies cardiaques.

À savoir : en plus de ces caractéristiques, la pilule Zoely est favorable au développement du bon cholestérol. Elle joue également un rôle positif contre la cellulite et la prise de poids.

Cependant, il s’agit avant tout d’une pilule contraceptive et ces effets positifs supplémentaires ne sont pas visibles chez « toutes » les femmes.

Comment utiliser la pilule Zoely : notice et mode d’emploi

La plaquette de Zoely se compose de 24 comprimés actifs et de 4 comprimés inactifs. Pour savoir comment utiliser et quand commencer la pilule Zoely, la prise ou non d’une contraception hormonale lors du cycle menstruel précédent est à prendre en compte :

● Aucune utilisation d’un contraceptif hormonal durant le dernier cycle : commencez la plaquette lors du 1er jour des règles et en débutant par le 1er comprimé. Vous devez ensuite prendre un comprimé chaque jour à la même heure en respectant l’ordre de la plaquette. Une fois celle-ci terminée, vous devez commencer dès le lendemain une nouvelle plaquette.

● Utilisation d’un contraceptif oral combiné : commencez la plaquette le lendemain du dernier comprimé actif ou le jour suivant la pause de 7 jours.

● Utilisation d’un anneau vaginal ou à un patch contraceptif : débutez le Zoely le jour du retrait ou le jour de la nouvelle pose.

● Utilisation d’une pilule progestative non combinée : débutez la plaquette le lendemain de l’arrêt de la pilule progestative. Il est conseillé d’utiliser un contraceptif mécanique complémentaire pendant les 7 premiers jours.

● Utilisation d’un dispositif intra-utérin (DIU) par injection : commencez la pilule Zoely le jour où l’injection suivante était prévue. Il est conseillé d’utiliser un contraceptif mécanique complémentaire pendant les 7 premiers jours.

● Utilisation d’un DIU à libération hormonale ou d’un implant : débutez la plaquette le jour du retrait. Il est conseillé d’utiliser un contraceptif mécanique complémentaire pendant les 7 premiers jours.

Zoely et acné

L’acné est l’un des effets secondaires parmi les plus fréquents suite à la prise de la pilule contraceptive Zoely. Cela étant, cela concerne également la plupart des autres pilules.

La pilule Zoely peut avoir tendance à changer l’aspect de la peau en la rendant plus grasse. Il en ressort un risque d’acné plus élevé. Cependant, il faut souligner que cet effet secondaire dépend de la peau de chacun. L’acné est plus susceptible de se développer chez les femmes ayant un profil progestatif, c’est-à-dire dont la peau est plus sensible à l’acné. Si vous n’avez pas une peau sensible à l’acné, vous devriez être épargnée par cet effet secondaire.

Mais il est vrai que chez la pilule Zoely cet effet secondaire est plus courant. Selon un test effectué auprès de 3 200 femmes, 15 % ont eu de l’acné.

Zoely et prise de poids

Toujours parmi les effets secondaires associés à certaines pilules contraceptives, la prise de poids est souvent évoquée. En réalité, il est difficile d’établir un lien entre la pilule et une prise de poids.

De plus, cela dépend surtout de vos caractéristiques physiques et de vos habitudes de vie. À l’inverse, il arrive que parfois les pilules contraceptives entraînent une perte de poids. En effet, les œstrogènes présents dans certaines pilules comme la Zoely peuvent favoriser une perte de poids. Encore une fois, tout dépend du profil de chacune.

Toujours selon le même test évoqué ci-dessus auprès de 3 200 femmes, environ 8,6 % ont déclaré une prise de poids. Cependant, il est difficile d’estimer à quel point la pilule Zoely peut être responsable de cette prise de poids.

Risques, effets secondaires et contre-indications

Nous venons de le voir, l’acné et la prise de poids peuvent être des effets secondaires dus à la pilule contraceptive Zoely. D’autres effets secondaires peuvent apparaître dont les plus courants sont les suivants : bouffées de chaleur, changement d’humeur, tension des seins, sécheresse vaginale, perturbation des règles, nausées et maux de tête. Selon les femmes ces effets peuvent ou non se présenter. Cependant, s’ils deviennent trop importants, veillez à en parler avec votre médecin.

De même, comme la plupart des pilules, il existe un risque de thrombo-embolie veineuse (TEV) et de thrombo-embolie artérielle (TEA). D’où l’obligation d’une prescription pour pouvoir vous procurer des pilules Zoely. Un examen médical est donc indispensable pour évaluer les risques.

L’utilisation de ce genre de pilule est également contre-indiquée si vous êtes enceinte ou si vous allaitez.

Précautions à prendre en cas d'oubli

Il est assez fréquent d’oublier la pilule, notamment lors des premiers mois. Voici ce qu’il faut faire en fonction du temps que vous mettez à remarquer cet oubli :

● Si vous constatez l’oubli dans les 12 heures : ingérez immédiatement le comprimé oublié et prenez les suivants en respectant l’horaire habituel. Dans les 12 premières heures, le comprimé ne perd pas en efficacité.

● Si vous constatez l’oubli plus de 12 heures après tout dépend à quel moment du cycle a lieu cet oubli. Dans tous les cas, il est conseillé d’utiliser un préservatif pendant les 7 jours qui suivent cet oubli. De même, si vous avez eu un rapport sexuel dans les 5 jours précédents l’oubli, prenez une pilule du lendemain.

● Du 1er au 7e jour : ingérez le comprimé oublié, puis reprenez le cycle normal.

● Du 8e au 17e jour : ingérez le comprimé oublié, puis reprenez le cycle normal.

● Du 18e au 24e jour : vous pouvez soit :

- Ingérer le comprimé oublié, puis reprenez le cycle normal jusqu’au 24e comprimé y compris. Le jour suivant ce 24e comprimé, enchaînez avec une nouvelle plaquette sans prendre les 4 comprimés jaunes inactifs de la plaquette précédente.

- Passer immédiatement aux comprimés jaunes inactifs (un par jour en respectant l’horaire habituel) sans avaler le comprimé oublié ni les comprimés blancs restants. Le jour suivant le dernier des 4 comprimés jaunes, enchaînez avec une nouvelle plaquette.

Un oubli pris à temps ne présente donc pas de risque de grossesse. Mais pour éviter ce genre d’oubli, nous vous conseillons de créer une notification sur le calendrier de votre portable.

FAQ : on répond aux questions les plus fréquentes

La pilule protège-t-elle contre le VIH et les autres maladies sexuellement transmissibles ?

Que faire en cas d’oubli d’un comprimé jaune inactif ?

Que faire en cas de vomissement ?

Notre avis : à qui est destinée la pilule Zoely ?

La pilule Zoely s’adresse à toutes les femmes à la recherche d’un moyen de contraception oral. Elle nécessite une prescription de la part de votre gynécologue ou de votre médecin. Avec un taux d’efficacité supérieure à 99 %, il s’agit d’un excellent moyen de contraception.

Par contre, comme toutes les pilules contraceptives, elle peut engendrer des effets secondaires, et notamment une poussée d’acné pour les peaux les plus sensibles.

De même, elle doit être prise en respectant les consignes, c’est-à-dire en prenant un comprimé quotidien à la même heure et en enchaînant avec une nouvelle plaquette le jour suivant la prise du dernier comprimé (le 4e comprimé jaune).

Où acheter la pilule Zoely et à quel prix ?

Pour vous procurer la pilule contraceptive Zoely, il suffit de vous rendre au sein d’une pharmacie. Concernant une plaquette d’un mois, le prix se situe entre 10 euros et 15 euros.

Elle est également disponible au sein des pharmacies en ligne. Nous vous conseillons d’aller faire un tour sur la pharmacie en ligne Treated. Une solution très pratique si vous n’avez pas de pharmacie à proximité ou si vous souhaitez tout simplement vous faciliter la vie!


Pilule contraceptive Zoely : efficacité, avis, avantages et risques
Noter ce contenu