Cigarette électronique

La e-cigarette, ou encore vaporette, ou cigarette électronique, de même que son système de vaporisation, est un dispositif qui permet de procéder à un sevrage tabagique progressif. 

La cigarette électronique permet de vaporiser un e-liquide aromatisé qui peut être également additionné de nicotine. Le système dégage ainsi de la vapeur tiède qui est inhalée par l’utilisateur, ou vapoteur, de la cigarette électronique. Utile, mais controversée depuis ces dernières années, elle fait beaucoup parler d’elle.

Qu’en est-il exactement ? Nous avons souhaité obtenir des réponses sur la cigarette électronique.

La cigarette électronique et le vapotage

Quand on utilise une cigarette électronique, on parle alors de vapotage. Mais que signifie exactement vapoter ?

La cigarette électronique est effectivement un système de vapotage qui produit ainsi un aérosol sans phénomène de combustion. C’est une basse température qui chauffe un e-liquide qui n’engendre pas la production de produits nocifs au même titre qu’une cigarette normale. Quoique, de nos jours, cette affirmation semble être également controversée. Certains scientifiques et chercheurs ont pu constater en 2015, que le danger de la cigarette électronique restait moindre, comparé à une cigarette normale. Au niveau des taux de nitrosamines et des substances cancérogènes qui sont impliquées dans le cancer du poumon, ils ont noté une réduction de 97 % entre vapoteurs et fumeurs de cigarettes basiques, ce qui n’est donc pas rien. On peut donc, selon ces constatations, estimer que la cigarette électronique est moins dangereuse qu’une cigarette traditionnelle.

cigarette-electronique

La cigarette électronique, ou e-cigarette, se décline sous différents modèles, différentes formes, et présente plusieurs moyens de fonctionnements. Généralement, la e-cigarette est constituée d’une batterie et d’un clearomiseur (doté d’un réservoir pour le e-liquide). À l’aide d’une résistance qui produit de la chaleur à faible température, le e-liquide est ainsi chauffé. Il contient les ingrédients suivant : propylène glycol (1,2-Propandiol), glycérol (glycérine), arômes alimentaires, éventuellement de la nicotine. Lorsque le vapoteur aspire, le liquide mélangé à l’air inspiré se diffuse sous la forme d’une vapeur, qui est donc inhalée par l’utilisateur.

Quels sont les avantages de la cigarette électronique ?

  • Elle ne produit pas de combustion, et la vapeur ne possède pas de goudrons nocifs pour les poumons, ni de monoxyde de carbone néfaste pour les artères
  • Elle est économique au regard du prix actuel du tabac, le budget est divisé par 5
  • Plus d’odeurs désagréables de tabac, plus de cendriers, plus de briquets…
  • Il est, selon les pays, souvent plus permis de vapoter que de fumer.

Le plus gros des avantages reste bien que la cigarette électronique cause moins de dommages aux poumons face aux cigarettes traditionnelles, qui sont composés de produits nocifs. La cigarette électronique permet d’arrêter progressivement de fumer, elle a permis à de nombreuses personnes de se libérer du tabac.
Dans une perspective de sevrage tabagique, la cigarette électronique est aussi une bonne alternative.

Quels sont les inconvénients de la cigarette électronique ?

  • Les controverses encore existantes sur les réels dangers sur la santé de la cigarette électronique.
  • Pour l’arrêt du tabac, le geste de fumer reste encore de rigueur avec la e-cigarette ce qui peut, pour certaines personnes, rendre difficile l'arrêt réel du tabac.
  • La diversité des produits proposés peut rendre le choix difficile, il vaut mieux bien s’informer avant d’acheter.

Comment bien choisir sa cigarette électronique ?

On trouve aujourd’hui sur le marché, toutes sortes de cigarettes électroniques.

On parle ainsi de 2e et 3e générations, qui sont actuellement les plus utilisées.

Pour bien choisir sa cigarette électronique, il faut pouvoir être bien conseillé et pouvoir tester les différents produits proposés.

Pour acquérir votre cigarette électronique, mieux vaut se tourner vers les spécialistes des différents vap-shops afin d'avoir un avis éclairé, il faut éviter d’acheter sur internet. 

De plus, ces produits qui ont beaucoup évolué, ont besoin de pièces de rechange, de liquides de recharge, compter alors sur un revendeur spécialisé, est un plus pour votre équipement et son fonctionnement.

cigarettes-electroniques

Que sont les 3e et 2e génération de e-cigarette ?

En ce qui concerne la troisième génération, celle qui est la plus usuelle, elle a les particularités suivantes :

  • Différentes formes et tailles (tube ou boîte),
  • Perméabilité et joints améliorés,
  • Batterie grande capacité,
  • Cartouche rechargeable,
  • Pas en vente dans l’industrie du tabac,
  • Non testée en essais cliniques.

Elle se présente selon deux modes de fonctionnement :

  • en mode mécanique, c’est-à-dire sans circuit électronique, avec un simple bouton d’allumage qui demande toutefois des réglages préalables (volt, watts, ohms et amps), elle reste simple d’utilisation.
  • en mode électronique avec un système de contrôle de l’alimentation qui se calcule de façon automatique.

Les dispositifs des derniers modèles sont plus puissants. Les Mods (contrôle automatique de température et réglages) sont également plus performants.

Les réservoirs sont reconstructibles et des réglages sont possibles (fentes de flux d’air qui peuvent être doubles).

Pour la deuxième génération, les particularités sont :

  • Cartouche rechargeable,
  • Batterie grande capacité,
  • Lors de l’inhalation, bouton de déclenchement manuel,
  • Bonne compatibilité avec différents atomiseurs (type eGo et510) comme Innokin iClear 16, Aspire ET-s or a Kanger E-vod,
  • Ajustage du voltage,
  • Pas de vente par l’industrie du tabac,
  • Pas de tests essais cliniques.

D’un point de vue scientifique, que disent les études ?

Dans la revue Tobacco Control, une étude récente de 2017 a confirmé que la cigarette électronique permettait de limiter le nombre de décès liés au tabagisme. L’étude met en avant ¼ des millions de personnes épargnées.

Cette étude s’est reposée sur deux scénarios : le premier avec l’hypothèse que la dangerosité de la cigarette électronique équivaut à 40 % de celle de la cigarette normale. Cela signifie donc que 1,6 million de vies seraient épargnées avant 2100. A contrario, dans une configuration autre, si la toxicité des vapoteuses ne représentait que 5 % de celle du tabac, le chiffre grimperait à 6,6 millions.

Dans la revue “Addiction (Farsalinos, (2016)”, selon des données de 2014, une autre étude prétendait que 48,5 millions d'Européens avaient déjà essayé la cigarette électronique, et que les utilisateurs étaient 7,5 millions. 35,1 % de ces utilisateurs auraient arrêté de fumer, et 32,2 % auraient réduit leur consommation tabagique. Cela signifie donc que dans l’Union européenne, plus de six millions de fumeurs ont arrêté de fumer, et que plus de 9 millions ont réduit leur consommation grâce à la cigarette électronique.

Comparée aux patchs anti tabac, la cigarette électronique aurait la même efficacité selon l’étude publiée en 2013 dans “The Lancet (Bullen et al., 2013)”.

L’efficacité est même supérieure à l’utilisation des patchs

Concernant la toxicité des cigarettes électroniques, et notamment sur les e-liquides, une étude de 2014 a démontré, selon une méta-analyse, que les substances chimiques et particules ultra-fines toxiques et cancérigènes, étaient détectables dans les aérosols et cartouches de e-liquides. Mais elles restent nettement inférieures à celles qui sont présentes dans la fumée du tabac.

Sur un plan général, les produits de vape sont associés aux produits du tabac dans les directives en vigueur sur le plan européen.
Bien évidemment, pour éviter les risques liés au tabac, la meilleure solution reste bien celle de ne pas fumer, c’est la seule solution pour préserver sa santé.

Pour les fumeurs, et surtout pour les plus addictifs au tabac, le sevrage tabagique reste difficile, une volonté de fer est nécessaire pour pouvoir stopper la cigarette.

Selon les niveaux de dépendance, selon les habitudes, les comportements, la gestuelle, la cigarette électronique a su faire ses preuves pour différentes catégories de fumeurs. Ainsi, elle reste une bonne alternative pour se libérer de cette fâcheuse habitude de fumer.


Voir également :

L’essentiel sur la cigarette électronique
5 (100%) 4 votes