Comment utiliser les gommes Nicorette ?

gomme-nicorette

Les gommes Nicorette sont bien connues parmi les substituts de nicotine qui sont consommés lors d’un sevrage tabagique. Entre patch, comprimés, médicaments et autres techniques et méthodes pour arrêter de fumer, quels sont donc les avantages de la gomme Nicorette ?

Parmi ces avantages on peut déjà signifier qu’avec les substituts nicotiniques comme Nicorette l’ex-fumeur prendra moins de poids, même si là encore, il est possible de nos jours d’arrêter de fumer sans prendre de poids. La gomme permet de limiter les envies de grignotage, l’envie de fumer, elle calme aussi l’irritabilité et permet de conserver une bonne concentration, tout autant d’éléments qui sont perturbés quand une personne arrête de fumer…

Pour que les substituts soient efficaces il convient de les prendre selon un dosage estimé face à la dépendance de la nicotine, bien souvent les ex-fumeurs rechutent car ils ne prennent pas assez de substituts, les conseils des professionnels en tabacologie restent donc essentiels. Justement sur un plan scientifique, les gommes parmi les substituts à la nicotine prouvent qu’elles augmentent largement la réussite dans l’arrêt du tabac, c’est pourquoi les gommes Nicorette sont recommandées dans un sevrage tabagique.

Les effets indésirables des gommes Nicorette ?

La prise de poids à l’arrêt du tabac ?

Selon les personnes, il peut arriver que les gommes Nicorette présentent des effets indésirables qui se schématisent le plus souvent par une irritation buccale, des brûlures d’estomac. Elles peuvent favoriser le hoquet, un surplus de salive ou des troubles digestifs légers, encore plus si la gomme est mâchée trop hâtivement, une gomme Nicorette n’est pas un chewing-gum il faut la mâcher lentement.

Certaines personnes présentent des troubles du sommeil, d’autres des maux de tête, mais bien souvent, tout cela est directement lié au manque de tabac et surtout de nicotine.

Certaines personnes ressentent des palpitations cardiaques, pour les personnes qui souffrent d’ulcère à l’estomac ou brûlures fréquentes d’estomac, le médicament n’est pas conseillé et le recours au patch sera préconisé.

La plupart des effets indésirables peuvent s’atténuer si la gomme est consommée de façon appropriée. Généralement, dans le cadre d’un sevrage tabagique, la gomme Nicorette est consommée tout au long de la journée ou selon les personnes, quand l’envie de fumer se fait trop pressente. 

Champix

La solution pour arrêter de fumer

Au minimum, il faut prendre au moins 10 gommes par jour, si l’envie de fumer est trop importante, il est possible de cumuler les gommes à la nicotine avec un patch. La durée du traitement avec les gommes Nicorette est au minimum de 8 semaines et jusqu’à trois mois au maximum.

Pour bien consommer la gomme Nicorette, nous rappelons qu’il faut la mâcher très lentement, il faut stopper la mastication en observant des pauses, pour cela, il faut caler la gomme entre la joue et la gencive et reprendre la mastication, il faut conserver une gomme pour environ 30 minutes.

Astuces des professionnels tabacologues pour l’efficacité des gommes Nicorette

Pour s’assurer de la meilleure efficacité des gommes Nicorette, les professionnels tabacologues dans les centres de tabacologie préconisent de ne pas boire de café ou des jus de fruits avant ou pendant la mastication de la gomme, les boissons peuvent diminuer la performance de la gomme.

Nous l’avons déjà abordé précédemment, il faut absolument mâcher la gomme lentement, une gomme ne se consomme pas comme un chewing-gum. En aucun cas il ne faut supprimer le traitement par substituts de nicotine, cela engendrerait un risque de rechute et donc l’échec de l’arrêt du tabac.

Pour réussir à s’arrêter de fumer il faut se donner les meilleures chances et les gommes Nicorette en font partie !

Se faire conseiller et être accompagné augmente aussi les chances de réussir, car seul, ce n’est jamais très simple. Arrêter de fumer est très difficile et encore plus chez les gros fumeurs ou les fumeurs de longue date.

Par ailleurs il faut savoir également qu’un grand nombre de personne échoue par manque de prise suffisante de substituts à la nicotine, c’est une erreur fréquente rencontrée par les tabacologues qui s’assurent ainsi que les dosages soient bien adaptés face au degré de dépendance de nicotine de chaque personne, en effet, ce degré de dépendance doit être évalué avant tout traitement de sevrage tabagique.

Certaines personnes hésitent aussi à cumuler deux traitements entre patch et substitut alors que bien souvent et, bien au contraire, il faut le faire. Beaucoup de fumeurs hésitent aussi à s’arrêter à cause de la peur de prendre du poids. Si cela était le cas il y a encore quelques années, aujourd’hui il existe des solutions pour s’arrêter de fumer sans prendre de poids ou très peu.

Ainsi, tout peut être mis en œuvre pour enfin réussir ce combat contre la cigarette, bien évidemment, le premier critère reste la volonté, mais des médicaments, des substituts, des techniques, des médicaments, des solutions peuvent vous mener réellement à une réussite de sevrage tabagique.

Les huiles essentielles peuvent aussi vous aider dans les différentes phases d’un sevrage tabagique.

Enfin et pour conclure, il faut bien avoir conscience que dans une décision d’arrêt du tabac,  il faut bien se préparer aussi à modifier son hygiène de vie, ses habitudes…

Entre une alimentation saine et équilibrée, des exercices physiques réguliers, une prise de conscience sur soi-même pour savoir comment s’apaiser et se relaxer, tout cela, sont autant de choses qu’il faut vraiment considérer pour se donner les meilleures chances de réussite.

Selon tous ces conseils, il n’y a pas de raison de ne pas essayer ce grand défi que vous souhaitez vous lancer, celui d’enfin pouvoir arrêter de fumer !


Comment utiliser les gommes Nicorette ?
5 (100%) 1 vote